les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Acke, Willy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 21:08

A bien conserver dans un coin de sa mémoire pour le dossier TBW ... et bien d'autres [ (402) Co2, p. 187; W, p. 145; B, p. 16; WS pp. 40 et 43 : « Leur objectif n’était plus que probablement pas de protéger les tueurs, mais ils voulaient simplement éviter que M. Troch, dans sa quête des tueurs, ne bute sur leur sales affaires, qui sont enterrées au Palais de justice de Bruxelles dans des dossiers bouclés à moitié et des procès-verbaux jamais exploités. Marionnette molle de Vanden Boeynants, le ministre Wathelet faisait ce qui lui était demandé : éliminer Troch. » (Traduction). Voir aussi DM du 13 décembre 1990, Humo du 9 janvier 1996. ]
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 22:01

Nous ne possédons pas beaucoup d'armes face au pouvoir et ce que dit le pouvoir est souvent une arme qui rouille dans son fourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 22:07

Hector a écrit:
Nous ne possédons pas beaucoup d'armes face au pouvoir et ce que dit le pouvoir est souvent une arme qui rouille dans son fourreau.

Et comme c'est parti , on finira par ne plus savoir dégainer!
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 22:09

Il me semble intéressant de rechercher vers la nuit et non vers le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 22:14

Si on veut,...
Mais à me renseigner sur les différents intervenants de ses dossiers, on se rend compte qu'après journée, ils ne faisaient pas que la bouffe pour souper.
Certains fréquentaient des salles obscures.
Un lien ?
Peut etre, peut etre pas...mais cela m'interpelle.


Dernière édition par le Lun 9 Juil 2007 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 22:15

Écoutons la musique dangereuse et envoûtante de l'orchestre noir!



Nacht und Nebel! qques années plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 22:27

undercover a écrit:
Citation :
fonctionnement non contrôlé de cellules de la gendarmerie, disparition de documents, manque de clarté dans des dossiers de moeurs
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Comment faut-il interpréter les smilies ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 22:35

Approbation, mais rien de rare.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Lieve Acke   Lun 3 Sep 2007 - 10:27

Sur le forum de Ben : http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=415


De telefoon van een nabestaande van de overleden Bende-speurder Willy Acke uit Dendermonde is begin dit jaar afgeluisterd. De vrouw kreeg flarden te horen van een gesprek dat ze voerde met een familielid van een van de slachtoffers van de Bende van Nijvel. Volgens haar zit de georganiseerde misdaad erachter en zijn er linken naar zowel de Bende zelf als naar het milieu van collaborateurs uit de Tweede Wereldoorlog. De persoon die werd afgeluisterd is Lieve Acke uit Lommel. Ze is de nicht van wijlen substituut Willy Acke. Hij leidde in de jaren tachtig met onderzoeksrechter Freddy Troch vanuit Dendermonde het onderzoek naar de Bende van Nijvel. Acke pleegde om onbekende redenen zelfmoord. Zijn nicht is bevriend met Marie-Jeanne Callebaut uit Aalst. Deze laatste was getrouwd met Jan Palsterman. Hij werd in november 1985 doodgeschoten tijdens de raid die de Bende uitvoerde op de Delhaize-supermarkt in Aalst. Marie-Jeanne Callebaut bracht in april vorig jaar met andere nabestaanden een bezoek aan Jumet. Daar zitten de speurders die zich bezighouden met het Bende-onderzoek.
Omdat veel vragen onbeantwoord bleven, trok de vrouw begin januari opnieuw naar de onderzoekscel. Daarna bracht ze telefonisch verslag uit aan haar vriendin Lieve Acke. Beide vrouwen spraken af elkaar de week nadien te ontmoeten in Lommel. De nacht die voorafging aan de ontmoeting kreeg Lieve Acke telefoon. "Ik hoorde flarden van het gesprek met Marie-Jeanne over haar bezoek aan Jumet. Daarna zei een onbekende man dat ze me volgden." Toen begreep de vrouw hoe het kwam dat informatie uit eerdere gesprekken met Marie-Jeanne Callebaut telkens was uitgelekt en verschenen in kranten. Acke meldde het voorval aan de gerechtelijke politie in Brussel. Die onderzocht de zaak en bevestigde dat haar telefoon werd afgeluisterd. De afluisteraars zijn volgens Lieve Acke nazaten van collaborateurs. Die kregen na de Tweede Wereldoorlog nieuwe identiteiten. Hiervoor werden vaak persoonsgegevens gebruikt van familieleden die clean waren gebleven, zoals Lieve Acke, haar man en zijn ouders. Achter hun namen staan in het Rijksregister telkens twee nummers. Lieve Acke heeft ook een handelsregisternummer terwijl ze altijd huisvrouw is geweest. De dubbele identiteiten zijn volgens haar de link naar de Bende van Nijvel. "Het misbruik van identiteiten is nooit rechtgezet. België heeft collaborateurs, in tegenstelling tot de buurlanden, geen amnestie verleend. De georganiseerde misdaad ontdekte de dubbele identiteiten en zag er een ideaal chantagemiddel in. Zo geraakten gangsters uit het extreem-rechtse milieu binnen bij solide bedrijven. Onder die dekmantel konden ze ongestoord handelen in wapens, drugs etcetera. Hieruit ontstond de Bende van Nijvel."

Justitieminister Van Parys liet afluisteren van Bende-slachtoffers 'onderzoeken'

Agalev-kamerlid Frans Lozie vroeg minister Van Parys (CVP) eind februari uit te zoeken of nabestaanden van de slachtoffers van de Bende van Nijvel werden afgeluisterd. De Agalev'er beschikte over informatie die daarop wees. De afluisteraars zouden speurders zijn geweest van de onderzoekscel-Jumet. Tenminste, zo leek het. De afgeluisterde telefoongesprekken gingen immers over het bezoek dat een familielid van een van de Bende-slachtoffers begin januari had gebracht aan de speurderscel. De minister gaf Lozie begin maart antwoord in de kamercommissie Justitie. Hij vertelde zijn licht te hebben opgestoken bij het gerecht in Charleroi, dat het dossier beheert. Niemand kon er de informatie bevestigen. Van Parys vroeg Lozie ofwel te stoppen met het verspreiden van dergelijke 'oncontroleerbare geruchten' ofwel hem concrete aanwijzingen te overhandigen.
Daarop gaf het kamerlid een briefje met de namen van de geviseerde personen, data waarop hun telefoongesprekken werden afgeluisterd en de waarschuwingen van de afluisteraars. Van Parys liet de gegevens natrekken. Twee weken geleden kreeg Lozie antwoord. Van Parys had wederom geen bevestiging gekregen bij het parket in Charleroi. De Agalev'er weet inmiddels hoe het komt dat de zoektocht niets opleverde: "Niet de speurders zitten erachter maar personen uit het collaborateursmilieu. Ze kregen na de Tweede Wereldoorlog een nieuwe identiteit, die overeenstemde met die van bestaande personen. In afwachting van amnestieverlening zetten ze het kapitaal dat ze tijdens de oorlog verdienden op naam van hun naamgenoten". Een van de personen van wie de identiteit werd 'geleend', Lieve Acke uit Lommel, verklaarde gisteren al in onze krant dat de collaborateurs en hun nazaten de naamgenoten chanteerden om het geld terug te krijgen. Ze kregen volgens de vrouw gezelschap van criminelen uit extreem-rechtse hoek die in de jaren tachtig de Bende van Nijvel zouden gaan vormen.


Après la mort du substitut Acke, sa nièce Lieve Acke a été mise sous écoute. Elle était aussi amie avec Marie-Jeanne Callebaut la veuve de Jan Palsterman abattu à Alost. Dans ce texte, il est aussi question d'un lien éventuel entre les tbw et les milieux de la collaboration durant la deuxième guerre mondiale.

Je vais tenter d'avoir une traduction du texte.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Ella



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 30 Sep 2007 - 18:56

michel a écrit:
Sur le forum de Ben : http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=415


De telefoon van een nabestaande van de overleden Bende-speurder Willy Acke uit Dendermonde is begin dit jaar afgeluisterd. De vrouw kreeg flarden te horen van een gesprek dat ze voerde met een familielid van een van de slachtoffers van de Bende van Nijvel. Volgens haar zit de georganiseerde misdaad erachter en zijn er linken naar zowel de Bende zelf als naar het milieu van collaborateurs uit de Tweede Wereldoorlog. De persoon die werd afgeluisterd is Lieve Acke uit Lommel. Ze is de nicht van wijlen substituut Willy Acke. Hij leidde in de jaren tachtig met onderzoeksrechter Freddy Troch vanuit Dendermonde het onderzoek naar de Bende van Nijvel. Acke pleegde om onbekende redenen zelfmoord. Zijn nicht is bevriend met Marie-Jeanne Callebaut uit Aalst. Deze laatste was getrouwd met Jan Palsterman. Hij werd in november 1985 doodgeschoten tijdens de raid die de Bende uitvoerde op de Delhaize-supermarkt in Aalst. Marie-Jeanne Callebaut bracht in april vorig jaar met andere nabestaanden een bezoek aan Jumet. Daar zitten de speurders die zich bezighouden met het Bende-onderzoek.
Omdat veel vragen onbeantwoord bleven, trok de vrouw begin januari opnieuw naar de onderzoekscel. Daarna bracht ze telefonisch verslag uit aan haar vriendin Lieve Acke. Beide vrouwen spraken af elkaar de week nadien te ontmoeten in Lommel. De nacht die voorafging aan de ontmoeting kreeg Lieve Acke telefoon. "Ik hoorde flarden van het gesprek met Marie-Jeanne over haar bezoek aan Jumet. Daarna zei een onbekende man dat ze me volgden." Toen begreep de vrouw hoe het kwam dat informatie uit eerdere gesprekken met Marie-Jeanne Callebaut telkens was uitgelekt en verschenen in kranten. Acke meldde het voorval aan de gerechtelijke politie in Brussel. Die onderzocht de zaak en bevestigde dat haar telefoon werd afgeluisterd. De afluisteraars zijn volgens Lieve Acke nazaten van collaborateurs. Die kregen na de Tweede Wereldoorlog nieuwe identiteiten. Hiervoor werden vaak persoonsgegevens gebruikt van familieleden die clean waren gebleven, zoals Lieve Acke, haar man en zijn ouders. Achter hun namen staan in het Rijksregister telkens twee nummers. Lieve Acke heeft ook een handelsregisternummer terwijl ze altijd huisvrouw is geweest. De dubbele identiteiten zijn volgens haar de link naar de Bende van Nijvel. "Het misbruik van identiteiten is nooit rechtgezet. België heeft collaborateurs, in tegenstelling tot de buurlanden, geen amnestie verleend. De georganiseerde misdaad ontdekte de dubbele identiteiten en zag er een ideaal chantagemiddel in. Zo geraakten gangsters uit het extreem-rechtse milieu binnen bij solide bedrijven. Onder die dekmantel konden ze ongestoord handelen in wapens, drugs etcetera. Hieruit ontstond de Bende van Nijvel."

Justitieminister Van Parys liet afluisteren van Bende-slachtoffers 'onderzoeken'

Agalev-kamerlid Frans Lozie vroeg minister Van Parys (CVP) eind februari uit te zoeken of nabestaanden van de slachtoffers van de Bende van Nijvel werden afgeluisterd. De Agalev'er beschikte over informatie die daarop wees. De afluisteraars zouden speurders zijn geweest van de onderzoekscel-Jumet. Tenminste, zo leek het. De afgeluisterde telefoongesprekken gingen immers over het bezoek dat een familielid van een van de Bende-slachtoffers begin januari had gebracht aan de speurderscel. De minister gaf Lozie begin maart antwoord in de kamercommissie Justitie. Hij vertelde zijn licht te hebben opgestoken bij het gerecht in Charleroi, dat het dossier beheert. Niemand kon er de informatie bevestigen. Van Parys vroeg Lozie ofwel te stoppen met het verspreiden van dergelijke 'oncontroleerbare geruchten' ofwel hem concrete aanwijzingen te overhandigen.
Daarop gaf het kamerlid een briefje met de namen van de geviseerde personen, data waarop hun telefoongesprekken werden afgeluisterd en de waarschuwingen van de afluisteraars. Van Parys liet de gegevens natrekken. Twee weken geleden kreeg Lozie antwoord. Van Parys had wederom geen bevestiging gekregen bij het parket in Charleroi. De Agalev'er weet inmiddels hoe het komt dat de zoektocht niets opleverde: "Niet de speurders zitten erachter maar personen uit het collaborateursmilieu. Ze kregen na de Tweede Wereldoorlog een nieuwe identiteit, die overeenstemde met die van bestaande personen. In afwachting van amnestieverlening zetten ze het kapitaal dat ze tijdens de oorlog verdienden op naam van hun naamgenoten". Een van de personen van wie de identiteit werd 'geleend', Lieve Acke uit Lommel, verklaarde gisteren al in onze krant dat de collaborateurs en hun nazaten de naamgenoten chanteerden om het geld terug te krijgen. Ze kregen volgens de vrouw gezelschap van criminelen uit extreem-rechtse hoek die in de jaren tachtig de Bende van Nijvel zouden gaan vormen.


Après la mort du substitut Acke, sa nièce Lieve Acke a été mise sous écoute. Elle était aussi amie avec Marie-Jeanne Callebaut la veuve de Jan Palsterman abattu à Alost. Dans ce texte, il est aussi question d'un lien éventuel entre les tbw et les milieux de la collaboration durant la deuxième guerre mondiale.

Je vais tenter d'avoir une traduction du texte.
La dame a entendu des morceaux d’une conversation qu’elle a eu avec un membre de la famille d’une victime des TBW. D’après elle, le crime organisé est impliqué et il y aurait des liens avec les TBW et le milieu des collaborateurs de la deuxième guerre mondiale. Le substitut Acke s’est suicidé. Dans les années 80 il dirigeait l’enquête avec le juge d’instruction Freddy Troch depuis Dendermonde.

Lieve Acke est amie avec Marie-Jeanne Callebaut d’Alost. Cette dernière était marié avec Jan Palsterman.
Il a été abattu en novembre 1985 durant le raid au supermarché Delhaize à Alost.

Marie-Jeanne Callebaut a visité avec d’autres proches parents en avril l’année dernière les enquêteurs de Jumet.
Elle y est retournée en janvier. Après sa visite elle a communiqué par téléphone son résumé à Lieve Acke.
Elles se sont données rendez-vous une semaine après. La nuit avant cette rencontre Lieve Acke a reçu un appel téléphonique. « J’ai entendu des morceaux de la conversation que j’ai eu avec Marie-jeanne concernant la visite à Jumet . Après un inconnu m’a dit qu’ils nous suivaient». Après elle a compris pourquoi certaines informations de conversations précédentes qu’elle a eu avec Marie-Jeanne arrivaient dans les journaux.
Lieve Acke a signalé l’événement à la police judiciaire de Bruxelles.
On lui a confirmé que son téléphone était sur écoute. Suivant Lieve Acke, les ‘écouteurs’ sont des descendants de collaborateurs. Ils ont eu des nouvelles identités après la deuxième guerre mondiale.
Pour ceci on utilisait souvent des renseignements de personnes, membres de familles qui étaient restés ‘clean’.
Comme Lieve Acke, son mari et ses parents. Derrière leurs noms dans le registre national se trouvent toujours 2 chiffres.
Lieve Acke a aussi un numéro de registre de commerce pourtant elle a toujours été femme au foyer.
Suivant elle les doubles identités sont un lien vers les TBW. L’abus des identités n’a jamais été rectifié.
La Belgique, au contraire des autres pays voisins, n’a jamais accordé d’amnistie au collaborateurs.
Le crime organisé a découvert les doubles identités et y voyait un moyen idéal de chantage.
De cette façon des gangsters d’extrême droite pouvaient s’introduire dans des sociétés solides.
Sous cette couverture ils pouvaient sans problème marchander des armes, de la drogue etc. De ceci est parti les TBW.
Le ministre de justice Van Parys a demandé une enquête sur les écoutes des victimes des TBW.
Agalev, Frans Lozie membre de la chambre a demandé au Ministre Van Parijs (CVP) fin février de faire vérifier si des proches des victimes des TBW étaient sur écoute. Les ‘écouteurs’ sont des membres de la cellule d’enquête de Jumet.
Le ministre donnait une réponse à Lozie début mars dans la chambre de la commission de la justice.
Il a déclaré s’être informé près du tribunal de Charleroi qui dirige le dossier. Personne n’a su confirmer l’information.
Donc Van Parijs a demandé d’arrêter de diffuser de tels « rumeurs incontrôlables » ou alors d’apporter des indications concrètes.
Suite à cela le membre de la chambre a donné des noms de personnes visées, des dates et les avertissements ‘des écouteurs’.
Van Parijs a fait vérifier.
Deux semaines après, la réponse à Lozie. Pas de confirmations du parquet de Charleroi.
Agalev comprend entre-temps pourquoi il n’y a pas de suite.
« Ce ne sont pas les enquêteurs qui sont derrière mais des personnes du milieu des collaborateurs ».
Après la deuxième guerre mondiale ils ont eu des nouvelles identités qui correspondaient avec des noms de personnes existantes.
En attendant l’amnistie, ils ont mis le capital qu’ils ont gagné pendant la guerre sur le nom de ces personnes existantes identiques.
Une des personnes, Lieve Acke de Lommel a déclaré dans le journal que les collaborateurs et les descendants faisaient du chantage pour récupérer l’argent. Suivant la dame ils ont eu la compagnie des criminels de l’extrême droite qui ont formé dans les années ‘ 80 la ‘Bande de Nivelles’

.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 30 Sep 2007 - 19:15

Un lien avec la liste Galopin ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 1 Oct 2007 - 12:51

CharlyN a écrit:
Un lien avec la liste Galopin ?

La liste Galopin est une liste d'industriels belges ayant collaboré avec les nazis durant la guerre. Si vous avez le temps Charly de nous apporter quelques infos supplémentaires, cela serait le bienvenu.

C'est tout de même la première fois que quelqu'un parle d'un lien entre les milieux de la collaboration et les tbw.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 1 Oct 2007 - 14:23

michel a écrit:


C'est tout de même la première fois que quelqu'un parle d'un lien entre les milieux de la collaboration et les tbw.

Vous faites erreur. Relisez Michel...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 1 Oct 2007 - 14:46

michel a écrit:
La liste Galopin est une liste d'industriels belges ayant collaboré avec les nazis durant la guerre. Si vous avez le temps Charly de nous apporter quelques infos supplémentaires, cela serait le bienvenu. C'est tout de même la première fois que quelqu'un parle d'un lien entre les milieux de la collaboration et les tbw.
Je n'en sais guère plus que ce que vous postez, Michel.

Alexandre Galopin, assassiné le 28.02.1944, grand-père de Benoît de Bonvoisin. Pour certains, il a été assassiné par la résistance pour d'autres par des pro-allemands. La rumeur ( ? ) dit que la liste existe toujours.

Undercover : c'est pas plus simple d'indiquer le lien que dire relisez
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 1 Oct 2007 - 20:40

Heu, je suppose que Michel suit les fils?
Rolling Eyes

Sinon Galopin ou la quête du grall pour Benoit.
Cette liste intervient également dans l'affaire Dutroux. Décidément la Belgique est petite, n'est ce pas monsieur BR ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 1 Oct 2007 - 20:44

undercover a écrit:
Heu, je suppose que Michel suit les fils?
Rolling Eyes
Michel, je n'en doute pas mais moi, je suis un pauvre type très distrait. N'est-ce pas Monsieur BR.
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 1 Oct 2007 - 21:08

et quand BR et Bouhouch ont cambriolé le palais de justice de bxl en aout 85 , BR a présenté son action dans le cadre d une mission que lui aurait confiée la sureté d etat et qui aurait consisté à récupérer un " dossier " d un incivique (?). au procès , on a parlé d un ancien collabo (???)
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 1 Oct 2007 - 22:39

Eve,

Tu peux développer stp? je n'étais pas au procès.

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Mar 2 Oct 2007 - 8:18

undercover a écrit:
michel a écrit:


C'est tout de même la première fois que quelqu'un parle d'un lien entre les milieux de la collaboration et les tbw.

Vous faites erreur. Relisez Michel...

Il est vrai que l'on a parlé de Léon Degrelle. Le concierge de Beersel fréquentait aussi ce milieu.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Mar 2 Oct 2007 - 8:20

C etait la version de BR , discutée au proces ....
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Mer 3 Oct 2007 - 10:55

Au sujet de la liste Galopin, on trouvera cette information sur le site du baron de Bonvoisin :

Il fut assassiné sur les marches de la maison familiale par des collaborateurs des nazis, le 28 février 1944, soit quatre mois avant le débarquement des Alliés et quelques semaines après avoir reçu la liste des Belges jouant en même temps sur les deux tableaux : celui de la Résistance et celui de la Collaboration avec l'ennemi.

Alexandre Galopin était le grand-père du Baron.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Mer 10 Oct 2007 - 16:15

EVE a écrit:
.......Willy ACKE a neanmoins poursuivi ses recherches en secret . En déc 94 , il a reussi à etablir une liste précise de commanditaires . 19 jours plus tard , il a été retrouvé mort : un suicide dit le parquet ...

Bedankt Eve en Hector voor de aandacht die jullie hebben voor Willy Acke.

Dat van die lijst klopt en er blijft een vermoeden bestaan dat het deze van Galopin zou kunnen zijn. Hugo G was inderdaad een zeer goed aanspreekpunt hiervoor.

Een kleine correctie: nadat Willy Acke was weggepromoveerd naar Gent was hij Advocaat-Generaal aan het Hof van Beroep te Gent en geen Onderzoeksrechter.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Mer 10 Oct 2007 - 16:23

EVE a écrit:
et quand BR et Bouhouch ont cambriolé le palais de justice de bxl en aout 85 , BR a présenté son action dans le cadre d une mission que lui aurait confiée la sureté d etat et qui aurait consisté à récupérer un " dossier " d un incivique (?). au procès , on a parlé d un ancien collabo (???)
Tout à fait exact ce que vous dites là, sauf que l'on a parlé que d'incivique!

Mais quel rapport avec les TB ???

Il faut éviter les amalgames faciles et qui plaisent aux médias!
Mais cela, c'est plus difficile!
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Jeu 18 Fév 2010 - 13:02

Hector a écrit:
Nous avons parlé très longuement de son livre, et au gré de la conversation, il en est arrivé à évoquer son ami Willy Acke.

Beste Hector, uw beschrijvingen over Hugo en Willy hebben mij ontroerd.

Uw opmerkingen over het boek van Hugo zijn terecht. Zijn boek is trouwens niet de enige publicatie over de Bende waarbij van een "silence assourdissant de l'ensemble de la presse" sprake is.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Jeu 18 Fév 2010 - 15:12

je n'ai pas lu le bouqin de Bei. mais il me semble que son exposé est le suivant:

Citation :
la valise diplomatique venant de Moscou était le but et il a ete donné au vrai personne concerné. cfr VTM

Je pense que les programmes de Maurice de Wilde étaient d'actualité a ce moment là et on peut se demander si les russes n'ont pas filé un coup de main à la destabilation en sortant des archives de la collaboration pris à Berlin.

Donné à l'ambassade officielement c'est papiers connus ne pouvait en aucun cas arriver officielement ds les services en Belgique.

mais comment preparer un coup pareille une année à l'avant?

donc pipo?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acke, Willy   Aujourd'hui à 10:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Acke, Willy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gary Coleman (Arnold et Willy) est mort
» Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Willy Plaquet
» JOYEUX ANNIVERSAIRE WILLY!!!
» Têtes à claques (le willi waller)
» M6 BOUTIQUE : Le Willi Waller 2006 et Le LCD Shovel 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: