les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vanden Boeynants, Paul

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 13809
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 13 Nov 2017 - 18:07


Le pacte de Varsovie aurait plus d'hommes et d'armes conventionnelles que l'OTAN ("conventionnel" étant ce qui n'est pas "nucléaire"). C'était un leitmotiv du général Robert Close.

Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 13 Nov 2017 - 18:31

@ HERVE

Merci pour toutes ces recherches qui m'ont aider à comprendre.
vous êtes un grand homme !
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 13 Nov 2017 - 19:11

"Vérités" toujours accueillir avec la plus extrême prudence lorsqu'elles proviennent de l'état major US, ou pire encore, de ses "services".

Voir les préludes à plusieurs campagnes destinées à satisfaire l'insatiable appétit des lobbys militaro-industriels dont la plus "parlante" restera certainement la guerre du Golf, l'élimination de Saddame Hussein, et par là même, l'embrasement d'une immense contrée... regorgeant de pétrole... et voisine du "grand Satan" -effet miroir- iranien.

La géopolitique ne s'analyse malheureusement pas au coup par coup. Elle exige une vue à long terme... et une absence d'allergie aux statistiques sanglantes.
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro



Nombre de messages : 327
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 13 Nov 2017 - 19:26

Mathieu a écrit:
Il y a quand même une phrase que je ne comprend pas trop bien, qu'es-ce qu'il entend VDB  par " infériorité numérique conventionnel ? " 

Quelqu'un peut m'expliquer?

Au fait, je me demande quand je voie toutes ces preuves, non pas que je remet en cause les vraie personnes des services de l'ordre, mais si il y a des gens amène d'arrêter ces responsables?


A l’époque le pacte de Varsovie était susceptible d'aligner beaucoup plus de troupes que l'OTAN dans le cadre d'un conflit en Europe
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 13 Nov 2017 - 20:05

dcmetro a écrit:
Mathieu a écrit:
Il y a quand même une phrase que je ne comprend pas trop bien, qu'es-ce qu'il entend VDB  par " infériorité numérique conventionnel ? " 

Quelqu'un peut m'expliquer?

Au fait, je me demande quand je voie toutes ces preuves, non pas que je remet en cause les vraie personnes des services de l'ordre, mais si il y a des gens amène d'arrêter ces responsables?


A l’époque le pacte de Varsovie était susceptible d'aligner beaucoup plus de troupes que l'OTAN dans le cadre d'un conflit en Europe
- Es-ce qu' en Russie tout comme partout en Europe il y avais des attentats pour incité les peuples à s'armer ?

Il y a une chose que je ne comprend pas, pourquoi il y a une peur comme envers la russie alors qu'ils sont venu en 1945 nous aidez?
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mar 14 Nov 2017 - 14:20

[quote="Mathieu"][quote="dcmetro"]
Mathieu a écrit:

- Es-ce qu' en Russie tout comme partout en Europe il y avais des attentats pour incité les peuples à s'armer ?

Il y a une chose que je ne comprend pas, pourquoi il y a une peur comme envers la russie alors qu'ils sont venu en 1945 nous aidez?

En Union Soviétique pas besoin de 'convaincre' les gens. Le peuple était très mal informé et n'avait d'ailleurs rien à dire.
La menace soviétique a été largement exagérée. Rien de tel pour faire marcher le commerce de l'armement qui risquait de s'essoufler après la fin de la 2GM. Même scénario après l'effondrement du communisme. Il fallait un nouvel ennemi: voir 9-11. C'est une longue histoire (triste)....
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mar 14 Nov 2017 - 15:29

Ben ouais !...   Après en avoir abondamment arrosé les politicos européens victimes d'anosmie monétaire, Sadam Hussein et Kadafi payèrent très cher leur "volonté manifeste de conquêtes"....   pour les lobbys militaro-industriels, les plus puissants des pays producteurs d'armes, la paix est synonyme de pertes sèches...   les guerres de profits illimités...   suffit de constater l'implication de TOUS les pays "respectueux" des Pactes "turlututute" dans l'affaire de l'irangate...   vente en violation de l'embargo au pays belligérant d'un autre "état fort" que les mêmes avaient sur-armés en échanges de devises fleurant l'hydrocarbure.


Dernière édition par michel-j le Mar 28 Nov 2017 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13809
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mar 14 Nov 2017 - 15:38


Et pour l'Irangate (l'opération fondamentale sous la présidence de Ronald Reagan), William Casey est passé par des gens comme Oliver North, Robert K. Brown et John K. Singlaub (l'ami de Robert Close)...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13809
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mar 28 Nov 2017 - 15:30

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13809
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 5 Fév 2018 - 14:18


En néerlandais :

https://doorbraak.be/bende-nijvel-belgie-als-failed-state/

https://www.youtube.com/watch?v=L5OalAPPEEg

Coveliers haalde wel aan dat Paul Vanden Boeynants hem ooit beloofde voor zijn dood nog iets te zeggen over de Bende dat hij wist. ‘Maar helaas is hij gestorven zonder die belofte na te komen.’

Note : si je comprends bien la vidéo, il s'agissait plutôt de "alles te vertellen"





Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 5 Fév 2018 - 19:44

In VDB un citoyen au dessus de tout soupçon par Jan Willems

Jamais la défense de la Belgique n'a fait l'objet d'au-tant de discussions que pendant la periode oü Vanden Boeynants se trouvait a la tête de ce département ministeriel. Il a réussi, pendant cette longue periode, a s'attirer la colère de presque tout Ie monde dans ce pays. Et ce ne furent pas toujours les "anti-militaristes incurables" ou les "pacifistes inconscients", comme Ie ministre les appelait lui-mème, qui remirent sa politique en question. Etudiants et lycéens descendirent massivement dans les rues contre ses projets de réfor-me de l'armée et contre l'achat de l'avion de chasse F-16 ("Non aux 30 milliards !"). Des officiers supérieure protesterent contre sa politique de nominations souvent beaucoup trop partisanes. Gendarmes et sous-officiers de gendarmerie se plaignirent amèrement de leurs conditions de travail. Des parlementaires fulminèrent contre Ie ministre a propos de pratiquement tous les aspects de sa politique. Des industriels et même les amis politiques flamands de Vanden Boeynants au CVP s'élevèrent contre sa politique d'achats. Les journalistes s'irritèrent des interminables droits de réponse que Ie ministre leur envoyait, chaque fois qu'ils avaient écrit un article sur les problemes de defense. au cours d'une conférence de presse une question désarconna pourtant Ie ministre. Elle portait sur un article de l'hebdomadaire militaire 'FM' décrivant comment on entrainait les soldats ö combat-tre les activités de guérilla. Le journaliste en question voulait savoir s'il était vrai que "nos hommes" fussent entrainés a réprimer par la force armee des soulève-ments populaires. Et si c'était pour cela que Ie ministre préconisait la réduction du temps de service obligatoire et Ie recrutement de volontaires ? Vanden Boeynants regarda un moment son chef de cabinet, puis répondit qu'en ce qui concerne la réduction du temps de service, il ne pouvait pas encore donner de réponse définitive. Ce journaliste attentif avait en tous cas bien préparé sa participation a cette conférence de presse. La déclara-üon gouvernementale prévoyait en effet la création d'un comité ministeriel pour étudier une restructura-tion et une rationalisation a long terme de l'armée. Il était notamment question de réduire Ie temps de service, une mesure sur laquelle les socialistes avaient vive-ment insisté lors de la dernière campagne electorale et lors de la formaüon du gouvernement.
Au sein du mouvement socialiste, Ie remplacement progressif des miliciens par des militaires de carrière était défendu avec un zèle particulier par Ie bruxellois Cudell, qui avait été avant la guerre un condisciple de Vanden Boeynants sur les bancs du College Saint-Mi-chel, et qui en sa qualité de bourgmestre de Saint-Josse joua un röle important dans Ie "nettoyage 'du Quartier Nord. Il présenta encore une telle proposition en 1967 aux instances de son parti, mais celle-ci se heurta a une vive opposition.
Quelques mois avant que Cudell ne soit désavoué par son parti, l'Union Nationale des Officiers de Réser-ve (UNOR) publia un livre blanc sur la défense nationale: "Defense du territoire. Protection civile. Unités de réserve". L'UNOR qui, selon ses propres dires, représente environ 38.000 officiers de réserve et candidats officiers de réserve, s'est toujours considérée comme une sorte de syndicat. Elle recut du reste en 1972 une allocaüon de 695.000 francs du ministère de la Defense Nationale. Le Livre Blanc était plein de mises en garde contre l'accroissement de la "subversion" dans Ie pays. La subversion profite aux communistes, disaient les ré-servistes, et celui-ci vise a la domination du monde entier. C'est pourquoi l'association proposait d'étendre les fonctions de l'armée et de mettre en place déja en temps de paix une organisation chargée de "préparer la survie de la Nation". En effet, ajoutaient les rédacteurs du Livre Blanc, "on doit songer qu'en l'espace de 24 heures, les points vitaux pour l'économie et la défen-se du pays pourraient ètre neutralisés par une cinquiè-me colonne bien coordonnée. On est réellement stupé-fait de la légèreté avec laquelle on traite la défense de notre pays." L'UNOR préconisait donc une défense globale du territoire. Cette association de réservistes fit en-core a plusieurs reprises connaitre ses conceptions sur la défense.
Le 18 novembre 1972, Ie ministre de la üélense Nationale Vanden Boeynants présenta lors d'une conférence de presse son plan de réforme de l'armée. Et, oh surprise, il introduisit a cette occasion Ie concept de "défense globale du territoire national". Selon Vanden Boeynants, il fallait créer une structure de commande-ment intégré regroupant la gendarmerie, l'armée, la défense civile, et a laquelle collaboreraient les ministères de l'Intérieur, de la Justice, des Travaux PuMics, de la Santé Publique, des Transports et des Affaires Eco-nomiques. Car, poursuivait Ie ministre, "en cas de con-flit armé, la survie du pays dépend de la défense inférieure; ceci suppose un emploi coordonné de tous les moyens, militaires et autres... C'est pourquoi Ie gouvernement devra pouvoir s'appuyer en temps de paix sur des organes nationaux et provinciaux de coordination dépendant des autorités civiles."
Le plan de Vanden Boeynants était clairement congu comme une militarisation plus poussée de la société beige. De plus, sa présentation coïncidait è peu pres avec Ie depot de la "proposition de loi 430". Ce texte, qui fut présenté au parlement Ie 3 novembre 1972, vi-sait a étendre Ie champ d'application des lois sur les mi-lices privées pour pouvoir "défendre l'ordre et la süreté contre les organisations ou les groupes qui les mena-cent, mais dont Ie caractère clandestin leur a permis jusqu'ici d'échapper a toutes les poursuites". Ce projet de loi, qui avait été inspiré par la direction de la gendarme rie, suscita des sentiments mitiges dans les milieux syndicaux, oü l'on craignait qu'il ne serve a vider de tout son sens Ie droit de grève.
...
Bref, il n'y avait pas grand chose de changé au projet initial. Lors de ses adieux comme ministre de la Défense Nationale, Vanden Boeynants déclara: "Le but princi-pal de la réforme était de renforcer les liens entre l'ar-mée et la nation". Et c'est exactement ce que voulait l'UNOR.

Un petit commentaire n'est pas inutile ici. La législa-tion beige stipule que les libertés constitutionnelles ne peuvent être suspendues qu'en temps de guerre. Lors-qu'un conflit armé éclate, l'état de siège peut ëtre proclamé, et Ie maintien de l'ordre intérieur est alors en grande partie confié aux militaires. En mars 1976, Vanden Boeynants fit remarquer a propos de cette défense intérieure que son but n'était pas seulement d'amélio-rer l'état de préparation de l'armée face a une agressi-on étrangère, mais que l'armée devait également pou-voir intervenir "lors de catastrophes ou de malheurs en temps depaix".
Les propositions de Vanden Boeynants furent ensuite examinées par une 'Commission pour les Problèmes de Défense Nationale' dans laquelle siegeaient de hauts fonctionnaires et des officiers sous la direction du géné-ral Close. Ceci se fit a la demande expresse du com-mandement de l'OTAN. Sur la base des conceptions elaborees au sein de cette commission, un avant-projet de loi fut présenté au conseil des ministres au début de 1980. Ce texte contenait un certain nombre de propositions sur la mission des forces armées en temps de paix. La proposition de loi voulait éviter "qu'il soit porté at-teinte aux droits garantis par la constitution". Mais d'autre part, elle permettait au Roi "sans qu'il soit besoin d'ordonner la mobilisation générale de l'armee, de déclarer applicables les dispositions légales et régle-mentaires du temps de guerre, dont l'application serait indispensable". (Entendez: suspension des libertés constitutionnelles, arrestation de personnes suspectes, censure de Ia presse).
Le but de cette proposition de loi était donc de pouvoir instaurer en temps de paix un état de siège limitant les compétences des institutions civiles au profil des autorités militaires. Ce n'est pas un hasard si Ie général Close a été étroitement associé a l'élaboration de ce projet. Ce général, actuellement député du parti libé-ral, est bien connu dans les cercles de droite et d'extrê-me-droite. Ce n'est pas un hasard non plus si ce projet de loi fut présenté au conseil des ministres par Ie ministre Gramme, membre de l'aile droite du PSC, Ie CE-PIC. C'est exactement Ie milieu oü Vanden Boeynants est toujours bien accueilli.

Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1085
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Lun 5 Fév 2018 - 19:55

Bonjour Mathieu,
Je suppose que vous êtes jeune pour avoir si peu de connaissances de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire, je vous exhorte à vous instruire à ce sujet, la documentation est abondante. Vous découvrirez alors la quantité invraisemblable de victimes de l'idéologie communiste et de ce système totalitaire, l'URSS. Il s'agit de millions de personnes tuées et d'autres encore plus nombreuses soumises, brimées, contraintes à vivre dans la pauvreté sans espoir d'enrichissement. Souhaiteriez-vous être aujourd'hui Nord-coréen ou Chinois? La bête n'est pas morte. Fol est celui qui pense l'adopter ou même la dompter. Quelle erreur d'avoir accueilli la ROC dans l'OMC. Quelle trahison envers les Taiwanais. Quelle stupidité de croire qu'il fallait tuer des innocents pour raffermir notre ventre mou. La seule dénonciation des crimes abjects des dirigeants communistes suffit amplement à emporter l'adhésion du peuple à notre idéal de liberté. Ce n'est probablement pas tant un système que cet idéal qui pose problème à ceux qui ont créés les TBW.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Ven 16 Fév 2018 - 16:14

Bonjour étienne,
Je n'ai effectivement pas appris toute l'histoire de l'URSS, quoi qu'il en soie, triste est de constater qu'il est possible de trouver des gens et des armes pour tuer des innocents.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 419
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Ven 16 Fév 2018 - 17:03

Mathieu a écrit:
Bonjour étienne,
Je n'ai effectivement pas appris toute l'histoire de l'URSS, quoi qu'il en soie, triste est de constater qu'il est possible de trouver des gens et des armes pour tuer des innocents.
Bonjour Mathieu,

C'est évidemment triste, mais d'un autre côté, ne trouvez-vous pas merveilleux qu'il y ait des gens prêts à se sacrifier, avec ou sans armes à la main, pour que d'autres puissent vivre libres, profiter de leur famille et du fruit de leur travail? C'est le cas ici de l'agent de police Claude Haulotte à Wavre,  du gendarme Marcel Morue à Nivelles, de Freddy Vermaelen, directeur du Delhaize de Beersel, qui s'est malheureusement interposé à mains nues entre les tueurs et son personnel? Et des d'autres qui furent blessés, meurtris, traumatisés à vie...

Je crois aussi que l'on parle beaucoup plus à l'heure actuelle du droit des gens que de leur devoirs... Cette notion de "DEVOIR" peut paraître désuète maintenant, mais pour moi, elle signifie encore quelque chose: l'un des premiers articles du code militaire que l'on vous lisait lors de votre engagement à l'armée était littéralement :" ... exécuter son devoir, même au péril de sa vie..."

Bien à vous,
Je vous invite à méditer cela en mémoire à tous ceux qui sont morts afin que d'autres vivent.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Ven 16 Fév 2018 - 18:09

@ cp,
Évidemment vous avez raison, la liberté ok, le devoir, ok, mais jusqu'à quel limite la liberté? Et quel limite pour les devoirs?, tout dépend de l'éducation reçue, il faudra toujours des gens pour contrer les personnes mal intentionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1085
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Ven 16 Fév 2018 - 20:09

Mathieu,
En cas de conflit entre la République Populaire de Chine et la Belgique, hors alliances, quel nombre de victimes chinoises pouvez-vous concevoir pour que la Belgique l'emporte ?
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mer 21 Fév 2018 - 8:49

@étienne,
Zerro , il est temps de réaliser qu'il n'y a pas lieu de faire une guerre car ni l'un ni l'autre serais gagnant, mis à part ceux à l'abri des bombes, de nos jours, avec les moyens de communication et la technologie, le dialogue est la plus simple des solutions. Que vous soyez communiste ou capitaliste , les peuples de chaque nation serais les perdants, comme la première ou la deuxième guerre, c'est juste un nettoyage organisé de façon maintenir la richesse de certains, tout comme les tueurs du Brabant.
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mer 21 Fév 2018 - 10:06

Etienne a écrit:
Bonjour Mathieu,
Je suppose que vous êtes jeune pour avoir si peu de connaissances de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire, je vous exhorte à vous instruire à ce sujet, la documentation est abondante. Vous découvrirez alors la quantité invraisemblable de victimes de l'idéologie communiste et de ce système  totalitaire, l'URSS. Il s'agit de millions de personnes tuées et d'autres encore plus nombreuses soumises, brimées, contraintes à vivre dans la pauvreté sans espoir d'enrichissement. Souhaiteriez-vous être aujourd'hui Nord-coréen ou Chinois? La bête n'est pas morte. Fol est celui qui pense l'adopter ou même la dompter. Quelle erreur d'avoir accueilli la ROC dans l'OMC. Quelle trahison envers les Taiwanais. Quelle stupidité de croire qu'il fallait tuer des innocents pour raffermir notre ventre mou. La seule dénonciation des crimes abjects des dirigeants communistes suffit amplement à emporter l'adhésion du peuple à notre idéal de liberté. Ce n'est probablement pas tant un système que cet idéal qui pose problème à ceux qui ont créés les TBW.

Etienne a raison, Mathieu. Il manque deux petits bouts à cette démonstration.

- L'URSS, comme avant elle la Sainte Russie et après elle la Fédération de Russie, a toujours eu son empire à ses marges et ce ne fut pas, ce n'est pas une plaisanterie pour les peuples des marges, même si l'URSS de Staline a poussé le délire impérialiste à un niveau très impressionnant.
- L'Espagne, le Portugal, la Grande-Bretagne, la France, la Belgique ont en ont fait des tonnes en atrocités coloniales, les Etats-Unis ont réalisé des prodiges d'efficacité pour rejoindre le peloton de tête des grands massacreurs de l'Histoire, profitant avec bonheur des prétentions des Germains qui n'avaient pas digéré d'être mis à la portion congrue en Afrique par les Anglais, les Français et, accessoirement, les Belges. C'est ainsi que deux guerres nous valurent d'être libres de choisir notre camp selon la loi de fer établie à Yalta. Cette loi qui nous a garanti d'une invasion soviétique, mais ce n'était pas nécessaire, les Russes n'ont jamais eu l'intention d'envahir l'Occident.

Paul Vanden Boeynants et ses jeunes amis De Pauw, Vastapanne, Cruysmans and C° furent très tôt repérés par les libérateurs du marché criminel de l'agro-alimentaire et des armes en Belgique et en Europe, pour garantir que le Royaume de Belgique soit leur tête de pont pour leurs affaires privées. Ce ne fut pas facile, il aura fallu mener bataille tous les jours sur la scène officielle et en-dessous. Et parfois même au 36 ème dessous, en minant les fondations de l'Etat de droit par la sauvagerie des trafics d'êtres humains. Nous n'avons pas fini de payer le prix de la corruption structurelle de l'Etat. Nous ne sommes pas les seuls, c'est le lot de toutes les Nations. Mais ce qui nous est tombé sur la gueule a une forme typiquement belge : pas de Manu Pulité à l'horizon belge, ni même de Procureur de Montgolfier, de juge Eva Joly ou Renaud Van Ruymbeek. Non, nous avons Martine Michel pour faire le ménage. Ça rassure.
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mer 21 Fév 2018 - 10:13

Human a écrit:
In VDB un citoyen au dessus de tout soupçon par Jan Willems


Les propositions de Vanden Boeynants furent ensuite examinées par une 'Commission pour les Problèmes de Défense Nationale' dans laquelle siegeaient de hauts fonctionnaires et des officiers sous la direction du géné-ral Close. Ceci se fit a la demande expresse du com-mandement de l'OTAN. Sur la base des conceptions elaborees au sein de cette commission, un avant-projet de loi fut présenté au conseil des ministres au début de 1980. Ce texte contenait un certain nombre de propositions sur la mission des forces armées en temps de paix. La proposition de loi voulait éviter "qu'il soit porté at-teinte aux droits garantis par la constitution". Mais d'autre part, elle permettait au Roi "sans qu'il soit besoin d'ordonner la mobilisation générale de l'armee, de déclarer applicables les dispositions légales et régle-mentaires du temps de guerre, dont l'application serait indispensable". (Entendez: suspension des libertés constitutionnelles, arrestation de personnes suspectes, censure de Ia presse).


Et que se passa-t-il en Allemagne par le prétexte de la bande à Baader, aux Etats-Unis par celui un rien plus impressionnant des tours de Manhattan, en France par celui des récents attentats islamistes ? La réalisation du plan VDB qui avait échoué chez nous. Il faut noter quand même que grâce à Dutroux, mais peut-être aussi à Nihoul qui avait eu la mauvaise idée de ne pas se méfier de Dutroux, nous avons enfin une force publique digne de la puissance de révolte des Belges.
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mer 21 Fév 2018 - 13:39

@Frédéric. Excellents commentaires. N'oublions pas que c'est Staline qui a gagné la 2GM. Il a été récompensé à Yalta. 'On' lui a donné la moitié de l'Europe, coupant ainsi l'Ukraine des sphères d'influence allemands. Ce n'est pas pour rien que le Gen. Patton a voulu foncer vers l'Est en 1945 pour reprendre ces territoires. On ne l'a pas laissé faire. Pour certains Yalta était une trahison. Un de ceux-là était le Gen Lemnitzer, qui voulait réarmer les forces allemandes pour foncer vers l'Est. Kennedy l'a foutu à la porte, et il s'est installé au SHAPE, ou il a établi le Gladio.. Il fallait une menace communiste pour maintenir le rêve d'une reconquête. On nous a menti.

Et puis, effectivement, que penser du terrorisme d'état, style Baader, CCC, TBW.... On s'y habitue?
Désolé. Cette 'puissance (blanche) de révolte belge', je ne la vois nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mer 21 Fév 2018 - 14:38

Willy-Nilly a écrit:
@Frédéric. Excellents commentaires. N'oublions pas que c'est Staline qui a gagné la 2GM. Il a été récompensé à Yalta. 'On' lui a donné la moitié de l'Europe, coupant ainsi l'Ukraine des sphères d'influence allemands. Ce n'est pas pour rien que le Gen. Patton a voulu foncer vers l'Est en 1945 pour reprendre ces territoires. On ne l'a pas laissé faire. Pour certains Yalta était une trahison. Un de ceux-là était le Gen Lemnitzer, qui voulait réarmer les forces allemandes pour foncer vers l'Est. Kennedy l'a foutu à la porte, et il s'est installé au SHAPE, ou il a établi le Gladio.. Il fallait une menace communiste pour maintenir le rêve d'une reconquête. On nous a menti.

Et puis, effectivement, que penser du terrorisme d'état, style Baader, CCC, TBW.... On s'y habitue?
Désolé. Cette 'puissance (blanche) de révolte belge', je ne la vois nu . lle part

cette puissance de révolte belge, c'était de l'ironie amère.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mer 21 Fév 2018 - 22:08

A VDB il n'a manqué qu'une seule chose pour blinder la parfaite image d'Epinal de l'homo-herectus-politicus sous influence qu'il incarna; s'exprimer en américain dans les hémicycles !... VDB, Pazsqua, Reagan et les Bush père et fils; même moule !... Patientons un peu et on aura l'éléphant Trump reconditionné pour s'y glisser à l'aise d'ici quelques conneries trop fracassantes pour être tolérées par les tireurs de ficelles de l'Oncle Sam
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1085
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Jeu 22 Fév 2018 - 0:03

Mathieu,
Je crains fort que nous Belges et Européens auront encore à connaître la guerre. Tôt ou tard. Les livres d'histoire ne sont que compilation de conflits successifs.
Les guerres existent car les hommes sont des animaux territoriaux. Parce que les ressources sont insuffisantes. Se les disputer releve de la lutte "naturelle" pour la survie.
Beaucoup perdent à la guerre alors que d'autres y gagnent. Des états acquièrent l'hégémonie, d'autres sont rétrogradés ou disparaissent. Des hommes s'enrichissent alors que d'autres sont ruinés. Certains accèdent à un statut supérieur, d'autres sont emmenés dans des camps de travail dont ils ne reviennent pas.
Malheur aux vaincus. À ceci près que parfois leurs idées leur survivent. Adolf Hitler n'a jamais eu autant d'adorateurs. À mon grand regret.
Il est rare qu'on me réponse zéro à la question de savoir combien d'ennemis on est prêt à tuer pour s'imposer. Il est tout aussi rare qu'on me répondre, dans la cas des Chinois, 1,7 milliard. Cette réponse n'est pas meilleure qu'une autre, même si certains dirigeants la recevraient positivement.
Vous êtes pacifiste. C'est une position respectable.
Sachez seulement que vous ne connaîtrez cette réalité qu'à l'épreuve du feu. Nombreux sont ceux qui se transforment en machine à tuer lorsqu'ils perdent des frères d'armes. Difficile de dire combien de vies d'ennemis seront nécessaires à apaiser cette haine pour autant que cela soit possible.
Peut-être s'arrête-t-on lorsque le dégoût submerge.
Les survivants sont parfois autant détruits que les morts. Il est effarant de constater que les décès psychoposttraumatiques sont dans certaines armées supérieurs aux décès dus au feu adverse.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13809
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Jeu 19 Avr 2018 - 19:30


http://portfolio.lesoir.be/v/belgique/2009_03_05_leon_degrelle/111hitl__rien.jpg.html

(...)

Alain Delon, Arletty « qui téléphone tous les quinze jours », Paul Vanden Boeynants : des personnalités sollicitent, curieuses, amies ou adeptes, Degrelle en son exil espagnol. Des nostalgiques aussi qui, jeunes militants d’extrême droite ou anciens compagnons d’armes, viennent boire la bonne parole du chef de Rex. « Je suis plus hitlérien que jamais, lance-t-il en 1977. Hitler était un génie immense mais on ne peut pas le dire. Je n’ai qu’un seul regret, c’est de ne pas avoir réussi. Si je pouvais le refaire demain, je le referais beaucoup plus fort. » Aujourd’hui encore, en France, des réunions de groupes d’extrême droite saluent, en présence de Chantal Degrelle, la mémoire du Bouillonnais. « Il est l’incarnation de l’Europe, de la jeunesse, du sacrifice », dit un trentenaire. Une vieille dame enchaîne : « Il est au sommet de mon panthéon aux côtés de Mussolini. Dans les années trente, j’aurais voulu être Belge pour être à Rex. »

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13809
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   Mer 25 Avr 2018 - 11:11





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vanden Boeynants, Paul   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vanden Boeynants, Paul
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» BAILLE (Louis-Paul) Baron de Saint-Pol - Général de brigade.
» Le Pape Jean-Paul II croyait en GARABANDAL !!!!
» Vente bibliothèque du Colonel Paul Willing
» le chiffre 13 du regretté pape jean paul II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: