les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vittorio, Adriano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 17:44

alain a écrit:
oui ,j ai bien connu ces borains ,et ....... les off/traitants ,militaires , gds et oas( près de la noblesse )qui tiraient les ficelles de ces agites du bocal pirat
donc je crois comprendre que ça vient de l'SDRA-8, entre autres ? mais pourquoi les borains? il y avait quand-même plus "professionel" et "fanatique" que ce gars là? de toute façon, il faut visualiser le lien entre les borains et "les autres" pour pouvoir avancer. on a parlé de Maxhelau de ronquières, mais on sait à peine qui c'est. mais aussi des clubs de karate dans le borinage, donc via Calmette?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 18:11

Dictionnaire de l'extrême droite francophone (RésistanceS, n° 5, hiver 1998-1999)
Ce dictionnaire reprend les principaux partis, mouvements et revues de l’extrême droite belge francophone sur base des articles et brèves publiés dans les différents numéros de RésistanceS. Il sera au fur et à mesure complété.

AGIR
En automne 1994, le parti nationaliste wallon AGIR (fondé à Liège en 1989) s’autodéchirait. Trois fractures apparaissaient. Trois tribus se disputaient les rênes du pouvoir. La première était menée par son idéologue, Willy Fréson, la deuxième par son président en titre, Robert Destordeur et enfin la troisième par le leader de la tendance pure et dure d’AGIR, Hubert Defourny. En 1995, Fréson passa le rubicon : il rejoindra le Front national… jusqu’à ce moment encore considéré comme l’ennemi héréditaire n° 1 d’AGIR (1). Son passage dans le camp adversaire lui sera bénéfique: on lui cédera la direction de la section frontiste de la Cité Ardente et une place au bureau politique national, la plus haute instance du FN. Pendant ce temps, Destordeur tiendra en réanimation continue les restes d’AGIR. Jusqu’en octobre 1997 lorsque celui-ci signa avec le FN une alliance électorale pour les élections de 1999. Defourny pour sa part s’était déjà lancé dans le néorexisme avec la création, en 1995, d’un nouveau parti, REF. Des initiales rappelant celles de REX. Pour les élections législatives et régionales du 13 juin 1999, Fréson et Destordeur figuraient en très bonne place sur les listes liégeoises du FN. Le premier conduisait à la fois la liste pour le Parlement wallon (et rata de peu son poste de député) et celle pour la Chambre. Le second, poussait la liste pour l’assemblée wallonne et endossait le maillot du premier suppléant. La présence d’autres membres d’AGIR se fit également remarquer (Galère, Moreau, Poulet, etc.). Quant à lui, Hubert Defourny tenta l’aventure seul avec son groupuscule et deux autres rescapés d’AGIR (Jean Jamar et Alain Pauchen) ainsi que d’un ancien responsable d’arrondissement du FN (Christian Nokin). Ce fut un cuissant échec (en moyenne 0,1 %). Maintenant, et suite à la confirmation de son insuccès électoral, REF aura les plus grandes difficultés pour survivre en tant que formation politique. D’autant plus que le Vlaams Blok (son protecteur depuis 1995) va cesser de lui apporter son appui. De leur côté, Fréson et Destordeur dressent un bilan désatreux de leur pacte avec le FN. Une nouvelle fois, Féret est accusé d’être un agent provocateur. La rupture est déjà au programme. C’est pour cette raison qu’à la fin du mois de juillet 1999, des rencontres secrètes ont eu lieu avec Defourny. A l’ordre du jour : remettre, éventuellement, sur pied AGIR en vue des élections communales de 2000. A suivre…
(1) Au début des années 90, les dirigeants d’AGIR accusaient Daniel Féret d’être au service de la Surêté de l’Etat pour déstabiliser l’extrême droite francophone. Cette accusation sera reprise, en 1995, par Marguerite Bastien. Pour Daniel Féret, les leaders d’AGIR étaient tout simplement des « nationaux-bolchéviques pro-serbes » (sic). (RésistanceS, n° 7, été 1999, p. 23)
gene3.jpg (14621 bytes) En 1991, le Bloc Belge allait rejoindre AGIR. Constitué par des dissidents du Front National de Féret, ce "Bloc" était ouvertement raciste, antisémite et néonazi. Ci-contre nous reproduisons son autocollant. En avril 2000, un responsable du Bloc Belge sera perquisitioné dans l'enquête sur les tueurs du Brabant Wallon.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 18:18

Fondation européenne Léon Degrelle (FELD)
Localisée à Bruxelles et à Braine-Le-Château, cette fondation, totalement opposée à l'Association pour la mémoire de Léon Degrelle (AMLD), a aussi pour but d'honorer la mémoire de l'ancien général SS wallon. A sa création, en 1994, la FELD ambitionnait de mettre sur pied une bibliothèque et une vidéothèque pour rassembler les milliers de documents qu'elle espérait recevoir des derniers partisans de Degrelle. La FELD édite aussi "Recueil", un organe semestriel consacré "bien évidemment à l'étude de celui que l'on peut considérer comme le principal homme politique de notre pays au XXe. Siècle" (sic). Elle est animée par un groupe d'"amis et camarades jeunes et moins jeunes", rassemblés autour de Jean-Robert Debbaudt, un ex-volontaire de la SS wallonne qui, après la Guerre 40-45, dirigea l'une des multiples fractions concurrentes se revendiquant de Léon Degrelle et de son mouvement Rex. Debbaudt forma encore idéologiquement la plupart des cadres de la Nouvelle Droite qui militaient alors au sein de la section belge du Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne (GRECE). Membre depuis plusieurs années du Vlaams Blok (comme l'avait révélé le journal "RésistanceS"), Debbaudt est proche du Bloc wallon. L'autre pilier de la FELD est Marc Vanbesien. En 1989, ce dernier tenait, avec l'actuel bras-droit de Johan Demol (président bruxellois du Vlaams Blok), un stand exposant, à la Foire du livre internationale de Bruxelles, des livres négationnistes et de Léon Degrelle. A cette époque, Vanbesien militait au Parti des forces nouvelles (PFN, néonazi). Ensuite, avec Daniel Leskens, un responsable bruxellois du Front national et dirigeant de l'Association des Amis de Drieu-la-Rochelle, et le leader de l'Association pour l'indivisible liberté d'expres​sion(AILE, une structure négationniste soutenue par Léon Degrelle), Vanbesien participera en Allemagne, à une rencontre internationale d'ex-SS européens. (Infos à la date du 22/08/2000).
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 18:43

En partant de VITTORIO via GENEVOIS, on revient à COCU et on pense toujours aux papiers oubliés à la photocopieuse et la référence à DEGRELLE (mais on en a jamais su plus sur ce mouvement dont il était question).
NARDELLA était réputé d'extrème droite.
Restent :
K.B....Ce serait surprenant.
BAUDET, quid ?
ESTIEVENART et DEBRUYN ?
BROUETTE ?
Les Sudiste, c'est certain.
Pour les exécutants.
Le tout pour la première vague.
Des déclassés (prédateurs ?), amoraux, portés sur la boisson, les armes etc...
Et probablement dans le même registre BECKER pour les caractéristiques extra-politiques.
Le goût de la rapine.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 18:58

alain a écrit:
Tu lui faisais peur aussi ?visite amicale avec ou sans calibre ? Basketball Very Happy
La visite du CBW chez Simon a ete suite a un rodeo (P38 +riot gun) ou il avait sulfate avec vigueur sur la place du DOUDOU ........

Non, pas peur... ca n'était pas le but, en fait. Je voulais juste savoir. C'était avec Pi...., en avril 86... Ils étaient voisins, pour ainsi dire. Et compatriotes aussi... Nous on voulait juste savoir qui cherchait une forme de surenchère pour les "primes"... L.R et A.L en sont restés tout baba en apprenant le truc
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 19:22

dim a écrit:
alain a écrit:
oui ,j ai bien connu ces borains ,et ....... les off/traitants ,militaires , gds et oas( près de la noblesse )qui tiraient les ficelles de ces agites du bocal pirat
donc je crois comprendre que ça vient de l'SDRA-8, entre autres ? mais pourquoi les borains? il y avait quand-même plus "professionel" et "fanatique" que ce gars là? de toute façon, il faut visualiser le lien entre les borains et "les autres" pour pouvoir avancer. on a parlé de Maxhelau de ronquières, mais on sait à peine qui c'est. mais aussi des clubs de karate dans le borinage, donc via Calmette?
Les consignes d actions venaient d un certain Francois .....du WNP, qui passaient chez Simon et dont des intermédiaires de MARS et MERCURE récupéraient les infos ...... les autorites belges et françaises dont des gds français etaient au parfum de ces réunions ...... cheers
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 19:27

Et pour les infos de RESISTANCE,? 75 0/0 correct et les 25 autres ........ jocolor
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 19:29

Je veux bien mais c'est un peu long et certaines sont loin du sujet... farao
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 20:21

Citation :
Les consignes d'actions venaient d un certain Francois .....du WNP, qui passaient chez Simon et dont des intermédiaires de MARS et MERCURE récupéraient les infos
merci, alain. vachement important comme info, il me parait!! malheureusement je n'ai pas connaissance d'un "françois" au WNP (seulement d'une "françoise D.", d'Auderghem). Dommage qu'on a jamais eu une liste complete des membres. probablement il y aurait de belles surprises là dedans. est-ce que tu as une idée du genre "d'actions" consignées aux borains...? TBW ou autre?
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 8 Juin 2012 - 20:45

Ce François a ete passe a la moulinette en psychiatrie (de force )et il a ete réduit a un fromage blanc ds le ciboulot.
Et ,si Simon est tjs vivant ,il aurait du mal a courir .....car il a ete ampute des 2 guibolles ....
et sa fille a crame ds sa voiture ...........et,oui tous ,ne meurent pas ds leurs lits !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Sam 9 Juin 2012 - 12:28

Citation :
(de force)


donc signé par un medecin et le bourgemestre !

le" fusible" à faire sauter , n'a pas marché et on ne pouvait pas le tuer car il était trop connu ?


Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Sam 9 Juin 2012 - 12:43

Y-a-t'il eu analyse ADN en ce qui concerne Vittorio ?
Et les autres borains ?
Post morten a priori pour certains d'entre eux.
On a donc sauf erreur de ma part le chapeau de pêcheur made in China et les mégots du taxi, a minima.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Sam 9 Juin 2012 - 13:10


RAPPEL

Tueries du Brabant : des résultats prometteurs

(05/05/2011)

Un ADN isolé au départ d’un vêtement de la tuerie d’Alost. Et une comparaison…

CHARLEROI Selon nos infos, l’analyse par des procédés innovants, pratiqués depuis peu par le laboratoire de Gosselies Bio.be, d’une pièce à conviction trouvée en 1985 sur les lieux de la tuerie du Delhaize d’Alost a permis d’isoler une empreinte génétique suspecte.

Cet ADN, comparé aux autres répertoriés dans les bases de données, a fourni comme premier résultat l’identification – d’abord annoncée comme formelle – d’un suspect, faisant espérer que le mystère des tueries du Brabant était en passe d’être élucidé.

L’info est confirmée par le procureur du Roi de Charleroi, Christian De Valkeneer : “On a eu en effet ce grand espoir d’une avancée très importante dans l’enquête sur les tueries.”

Pour rappel, les tueries du Brabant ont fait 28 victimes en Belgique entre 1982 et 1985. Après coup, le directeur de Bio.be, M. Olivier Froment, a fait subitement part d’une “incertitude” . Cette marche arrière a considérablement refroidi l’enthousiasme que l’annonce du match found avait provoqué chez les enquêteurs et le fol espoir d’élucider ce dossier avant la prescription – le 9 novembre 2015 est la date ultime – avec, pourquoi pas, des possibilités réelles d’arrestations encore cette année.

Mais selon le procureur du Roi toujours, les résultats écrits de l’analyse ADN ne sont toujours pas transmis au parquet de Charleroi, de sorte qu’un “certain espoir subsiste” !

Le fait qu’on ait pensé à un match found implique que, dans l’enquête sur les tueries, un nouvel ADN a donc récemment pu être isolé par Bio.be au départ d’un vêtement conservé depuis la tuerie d’Alost, la dernière en date, le 9 novembre 1985, lors de laquelle 8 personnes furent tuées.

Dans le premier temps, cet ADN conduisait à un suspect, selon nos infos toujours, dont le nom se trouve déjà dans le dossier.
En matière d’analyses ADN, tout est question de taux. Bio.be doit encore communiquer par écrit le taux de probabilité qu’il estime devoir retenir entre ce nouvel ADN et celui du suspect auquel il est comparé. “On verra à ce moment”, temporise Christian De Valkeneer.

Foin des hypothèses et grandes théories : cet espoir, même fragile, conforte en tout cas la juge d’instruction en charge, Mme Martine Michel, à utiliser les quatre dernières années et demie d’enquête avant 2015 à travailler prioritairement sur les indices matériels.



Gilbert Dupont

© La Dernière Heure 2011
Revenir en haut Aller en bas
stoukette69



Nombre de messages : 184
Age : 47
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Jeu 14 Juin 2012 - 8:02

A t'on plus d'informations quant au nom du suspect identifié? (fuites ou rumeurs)? [Juste pour satisfaire ma curiosité personnelle]


CS1958 a écrit:

RAPPEL

Tueries du Brabant : des résultats prometteurs

(05/05/2011)

...
Cet ADN, comparé aux autres répertoriés dans les bases de données, a fourni comme premier résultat l’identification – d’abord annoncée comme formelle – d’un suspect, faisant espérer que le mystère des tueries du Brabant était en passe d’être élucidé.

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 13 Juil 2012 - 10:00

Pour LEKEU:

LA COMMISSION ROGATOIRE N'A RIEN TROUVE DE SIGNIFICATIF, TUERIES: DERNIERES ANALYSES SUR LEKEU

HAQUIN RENE

Samedi 12 juillet 1997

La commission rogatoire n'a rien trouvé de significatif

Tueries : dernières analyses sur Lekeu

Le décès inopiné, à Orlando (Floride), de l'ex-gendarme belge Martial Lekeu, survenu le 8 juin dernier, a donné lieu comme on sait à l'envoi à la fin de juin d'une commission rogatoire conduite par le magistrat instructeur en charge des dossiers des tueries du Brabant, Jean-Claude Lacroix.

Le nom de Martial Lekeu étant cité dans deux dossiers des tueries (les attaques meurtrières sur la fabrique de gilets pare-balles de Tamise et sur le Colruyt de Nivelles les 11 et 17 septembre 1983, pour lesquelles fut utilisée une voiture Saab 900 Turbo volée à Braine-l'Alleud le 8 juin 1983 et abandonnée à Braine-l'Alleud la nuit de l'attaque du Colruyt), les enquêteurs carolos ont d'abord voulu s'assurer que le décédé était bien Lekeu et que sa mort était bien naturelle.

Ils ont eu accès au rapport d'autopsie et aux examens toxicologiques déjà effectués en Floride. Le corps a été formellement identifié, l'autopsie pratiquée sur place a conclu à un infarctus survenu sur la voie publique. Sur des photos prises lors de sa récente incarcération à Orlando à la suite de menaces et de coups, Martial Lekeu apparaît physiquement délabré, amaigri, quasi méconnaissable.

DES CAISSES DE DOCUMENTS

Divers prélèvements revenus par conteneurs spéciaux doivent cependant faire encore l'objet d'analyses en Belgique, pour exclure toute hypothèse d'intoxication ou d'empoisonnement, et pour permettre la comparaison de l'empreinte génétique du décédé à celles d'auteurs ou de complices éventuels des tueries, dont disposent les enquêteurs de Jumet.

Les prélèvements nécessaires ont pu être faits avant que le corps de Martial Lekeu soit incinéré comme il l'avait souhaité. Les résultats des analyses devraient parvenir à Jumet pour la fin de l'été. Plusieurs caisses de documents divers provenant notamment de son agence de détectives à Orlando (l'International Intelligence Service) ont pu être examinés sur place, en présence de l'adjoint au shérif du comté. Les enquêteurs belges ont pu prendre copie de certains documents confirmant que Lekeu avait collaboré avec les douanes américaines. Mais, à première vue, rien de significatif. Rien sur son appartenance au groupe G (qui regroupait dans les années 70 les gendarmes membres du Front de la jeunesse), rien sur la gendarmerie, rien sur les tueries du Brabant. Les enquêteurs belges ont aussi rencontré l'ex-épouse (américaine) de Lekeu, qui leur a montré aussi des documents.

RENÉ HAQUIN

Quid pour ADN de VITTORIO ?

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Mar 2 Oct 2012 - 1:04


Les armées secrètes de l’OTAN (X)
La guerre secrète en Belgique
par Daniele Ganser
L’ancien agent de la STC/Mob précise que l’identité des soldats de l’ombre était tenue secrète par la CIA et le MI6. « Comme dans les meilleurs romans d’espionnage, chaque agent du Gladio recevait un nom de code et un matricule. Ils étaient systématiquement utilisés, notamment à l’occasion des exercices. » Van Ussel avait lui-même reçu le nom de « Georges 923 », tandis que d’autres se faisaient appeler « Charles », « Isabelle », « Pollux » ou encore « King-Kong ».

C'était pas le surnom de Vittorio ? Rolling Eyes

La véritable identité des agents n’était connue « que de deux ou trois personnes », explique Van Ussel alias Georges 923, parmi lesquels l’officier qui avait personnellement recruté le Gladiateur ainsi que celui qui le rencontrait à intervalles réguliers pour lui transmettre ses instructions.

Pas de nom de code "cochon d'inde" s'agissant du nom que je viens d'évoquer. rendeer
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 5 Oct 2012 - 16:58

Il est dit ici et ailleurs que Vittorio aurait été mélé à l'affaire dite-du bar du téléphone".
Pour les cinéphiles :

Le film dispo en DVD : "le bar du téléphone" TF1 Prod. 1980.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Ven 5 Oct 2012 - 17:26

LE SOIR


Tueries du Brabant : un policier français met en cause les Belges


Rédaction en ligne
il y a 2 heures

Un haut fonctionnaire policier français met en cause les autorités belges pour leur « incapacité à remplir leurs missions », un jugement porté dans la préface d’un livre sur les « tueries du Brabant » perpétrées en Belgique il y a une trentaine d’années. « La légitimité d’un Etat se mesure à sa capacité d’assumer avec efficacité ses missions régaliennes », écrit Julien Sapori, commissaire central de Maubeuge, en préface de « L’histoire vraie des tueurs fous du Brabant » à paraître le 11 octobre à La Manufacture de Livres.« Or, depuis une trentaine d’années, l’histoire judiciaire de la Belgique est une succession d’échecs », ajoute le commissaire, citant cette affaire mais aussi celle du pédophile et meurtrier d’enfants belge Marc Dutroux.
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Dim 7 Oct 2012 - 2:37

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 5:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Dim 7 Oct 2012 - 12:10

. - .. -. .- .-. -.-. .- -.. .. .- . --. ---

di,dah,didid dahdit etc TTR !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Mar 18 Déc 2012 - 20:07


Sur le SAC (Service d'Action Civique), créé par Charles Pasqua ...





Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Mar 18 Déc 2012 - 21:47

l'ecrivain de cet article n'est pas souris par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Hubert Bonisseur de La Ba



Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Mar 18 Déc 2012 - 23:21

http://fr.scribd.com/doc/83071101/Olof-Palme-Brabant-Wallon
et c'est valable pour les 3 posts différents.....Suspect
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Mer 19 Déc 2012 - 7:14

encore une" certitude" à mettre dans votre base de données!

mais par dieu pourqoui il se fache cette année là ds la presse (PP3317?)

il venait d'écrire Euroterrorisme avec Offergeld et Postal ?aux éditions Sciallet comme le NEM
situé à ...........par hasard là , où habitent alfa et ....... beta
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Mer 19 Déc 2012 - 8:50



Voir :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2374p15-souris-christian





Je ne suis pas certain de comprendre Jacques Offergeld et Christian Souris.

Le "Pourquoi Pas" était dans la mouvance Josi, donc proche de Paul Vanden Boeynants (et de Douglas MacArthur II).

Peut-être Christian Souris a-t-il seulement fait son travail de journaliste. Il a aussi une expérience d'Afrique ... donc des mercenaires.

Il ne savait sans doute pas que Patrick Haemers et Denise Tyack avaient des contacts avec Dossogne, du Front de la Jeunesse, via Michel Vander Elst (voir le livre de Denise Tyack dans lequel on parle aussi de la mercedes qui a été en Suède... Denise Tyack dit-elle tout ce qu'elle sait ?).

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vittorio, Adriano   Aujourd'hui à 23:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Vittorio, Adriano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Vittorio Veneto
» Vittorio Messori
» Miracle à Lourdes
» Les catholiques sont-ils les plus nombreux ?
» L’étonnante prophétie des Soixante-dix semaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: