les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Degrelle, Léon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Jeu 9 Aoû 2018 - 14:34


Note : par mariage, Faez al Ajjaz est aussi lié à la famille Krupp...


Intelligences secrètes: Annales de l'espionnage
De Fabrizio Calvi, Olivier Schmidt

















Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Jeu 9 Aoû 2018 - 19:30

Beaucoup ont étés exfiltré vers les Etats-Unis. Surtout des scientifiques.  Certains d'entre eux ont même travaillé à la NASA. Cfr opération "Paperclip" sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Paperclip#Pr%C3%A9ambule
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Dim 12 Aoû 2018 - 11:35










Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Dim 12 Aoû 2018 - 12:33


Intéressant de relever que l'O.A.S. a été créée à Madrid.

http://www.liberation.fr/societe/2012/03/01/la-violence-est-murie-planifiee-des-le-debut_799747

(...)

Jean-Jacques Susini : Libres, mais sous une surveillance attentive. Arrivés à Madrid, nous sommes pris en main par les hommes de Ramón Serrano Suñer, le beau-frère de Franco, son ex-ministre des Affaires étrangères.

Et ancien de la Phalange fascisante de Primo de Rivera. C’est lui, apparemment, qui est chargé des missions délicates dont Franco ne veut pas avoir à se mêler officiellement pour ne pas compromettre ses relations avec De Gaulle.

Exactement. Dans la voiture où l’on nous a fait monter, il y avait un policier décoré de la Croix de fer. Il avait dû faire partie de la division Azul, la division Bleue, composée de volontaires espagnols qui combattaient les Soviétiques sur le front Est aux côtés des Allemands.

Serrano Suñer nous met en contact avec Lagaillarde. Pierre est un garçon plein de charme. Il appréciait beaucoup la vie espagnole. Moi aussi, mais ce qui m’intéressait avant tout, c’était de passer en Algérie. Pas de me goberger à Madrid. En attendant et pour faire avancer notre cause, j’ai pris des contacts avec toutes sortes de gens. J’ai même rencontré Otto Skorzeny, l’ancien SS. Deux fois.

Autrichien, il était marié avec une baronne autrichienne qui m’a vu arriver d’un mauvais œil. Elle semblait se dire : «Celui-là, dans quelle aventure va-t-il encore entraîner mon mari ?» Skorzeny m’a questionné : «Vous comptez sur qui pour réussir votre affaire ?» Je lui dis : «Sur l’armée.» Il me répond : «Moi, je vais vous raconter comment j’ai fait avec un général qui se dérobait aux ordres de Hitler, à la fin, en 1945. Je l’ai liquidé.» Lui, n’avait pas hésité. J’ai compris à ce moment-là que mes rêves de putsch militaire risquaient de se fracasser sur le mur des réalités.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Dim 12 Aoû 2018 - 20:30


Note :  Falange Española de las Juntas de Ofensiva Nacional-Sindicalista (FE de las JONS)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Phalange_espagnole

_ _ _

https://books.google.be/books?id=sRjmDAAAQBAJ&pg=PA155&lpg=PA155&dq=%22gaetano+orlando%22,+chiaie&source=bl&ots=m9MaLs_K6n&sig=BLI0YBx_rcUsSCXJqAwC7DPa3f8&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwj77oTtiujcAhVB-aQKHeYlD2QQ6AEwCHoECAkQAQ#v=onepage&q=Degrelle&f=false

Transnational Fascism in the Twentieth Century: Spain, Italy and the Global ...
De Matteo Albanese, Pablo del Hierro
(2016)






(...)





(...)






(...)





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Lun 13 Aoû 2018 - 10:20

Il y a une confirmation des déclarations de Carlo Digilio sur le rôle de Léon Degrelle sur

http://www.strano.net/stragi/tstragi/salvini/salvin64.htm
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Jeu 16 Aoû 2018 - 11:34

.
Der tiefe Staat: Die Unterwanderung der Demokratie durch Geheimdienste ...
Door Jürgen Roth
(2016)






(traduction)

À l'invitation de l'armée grecque, un groupe d'extrémistes de droite italiens s'est présenté en Grèce en avril 1968 pour étudier les méthodes de contre-insurrection sur place. Parmi eux se trouvait Stefano Delle Chiaie, un membre notoire de l'armée clandestine italienne "Gladio". Il avait non seulement des liens étroits avec les néo-nazis allemands, mais également avec Otto Skorzeny, qui jouait un rôle important dans la dictature espagnole à l'époque de Franco - en tant que personne de contact auprès du BND sous Gehlen.

_

At the invitation of the Greek military, a group of Italian right-wing extremists held up in Greece in April 1968 to study on-the-spot counterinsurgency methods. Among them was Stefano Delle Chiaie, a notorious member of the Italian underground army "Gladio". He had not only close ties to German neo-Nazis, but also to Otto Skorzeny, who played an important role in the Spanish dictatorship in Franco-time - as a contact person to the BND under Gehlen.

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Jeu 16 Aoû 2018 - 16:52


http://hemeroteca.abc.es/nav/Navigate.exe/hemeroteca/madrid/abc/1969/10/11/014.html

ABC (Madrid) - 11/10/1969, p. 14




"Nous venons à la politique, de la vérité, comme des apôtres"

LES MÉDECINS m'ont dit que je ne pouvais pas tenir grand chose ... Je suis âgé de 63 ans et je me suis rendu à Santiago de Composelà de la frontière française

Le fondateur du rexismo est passé par Madrid avec un billet aller-retour pour assister à la mariage de sa fille María Cristina. Il y a quelques mois seulement, nous avons appris qu'il vivait au Brésil, en raison de nombreux rapports publiés dans un magazine à Sao Paulo. Physiquement très similaire au général d'il y a dix ans, León Dsgrelle est un homme d'une vitalité surprenante, qui lui fait très bien comprendre le dynamisme de sa jeunesse en tant que fondateur et leader du rexismo, parti qui en est arrivé à avoir le quatrième une partie des sièges des Cortes belges et du Sénat en 1936, avec seulement une action publique strictement légale. Dans (...)





_ _ _

https://www.vocesdeldesierto.es/clara-stauffer-la-espia-falangista-enganada-y-despechada-por-el-nazi-walter-oesau/

(...)

En su casa estuvieron muchas veces personajes como el famoso militar alemán Coronel Otto Skorzeny, (Waffen-SS) quien liberó a Mussolini en 1943, reduciendo a los aviadores que le custodiaban en el Hotel Campo Imperatore. Era un gigantón aventurero con la cara partida por sablazo. También en numerosas ocasiones la visitó el austriaco Leon Degrelle. Skorzeny y Degrelle tenían una especie de rivalidad. Degrelle declaró en ABC que Alfredo Mahou de la Fuente era su mensajero con José Antonio Primo de Rivera.

(...)

Traduction :

Dans sa maison, il y avait plusieurs fois des personnages tels que le célèbre colonel militaire allemand Otto Skorzeny (Waffen-SS) qui a libéré Mussolini en 1943, réduisant les aviateurs qui le gardaient à l'hôtel Campo Imperatore. C'était un aventurier géant avec son visage fendu par le sabre. Aussi l'Autrichien (sic) Leon Degrelle a visité de nombreuses fois. Skorzeny et Degrelle avaient une sorte de rivalité. Degrelle a déclaré sur ABC que Alfredo Mahou de la Fuente était son messager avec José Antonio Primo de Rivera.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Ven 17 Aoû 2018 - 10:11

.
Beetgenomen: Zestien manieren om de bende van Nijvel nooit te vinden
De Hilde Geens








(...)




.

(traduction)

Deux semaines après le vol, un garçon qui faisait du vélo dans la forêt de Soignes a trouvé un tas de trousseaux de clés, du verre brisé, des bouteilles et canettes de soda, des cartes bancaires et des pièces d’armes. Il prit les cartes bancaires et les a ramenées à la maison. Sa mère les a envoyées à la Générale de banque qui a averti la police. Il s'agissait de cartes de l'armurier Dekaise et d'un de ses clients blessés.

Les enquêteurs sont allés chercher sur place. Ils ont découvert des morceaux de caoutchouc mousse d'un siège arrière, les morceaux découpés de la plaque d'immatriculation * DSN 237 * de la Santana et des extraits d'une carte de membre d'un club de tir. Au pied d'un arbre, sous un peu de terre, il y avait le dos d'un polo avec vingt-deux trames de cartouches de chasse. Le polo s'est perdu au cours de l'enquête, mais le sang qui était dessus était selon l'expertise celui d'un animal.

Ils ont également trouvé des lunettes sans verres, une boîte de cartouches de chasse, un semelle de chaussure mi-enterrée de taille 44 de la marque belge exclusive "Ambiorix", un sac en plastique de la boutique de gadgets "Casine" à Walerloo et un autocollant d'un garage de l'autre côté de la rue du Club de tir de Jette. Il y avait aussi des notes que Dekaise et ses clients n'ont pas reconnues, et dont l'expertise n'était pas dans le fichier lorsque le magistrat Marcel Trousse l'a pris pour la première commission parlementaire d'enquête, plus un chèque déchiré d'une valeur de plus de 60 000 euros de Dekaise, une carte de membre du club de tir d'Arlon et le journal espagnol El Pais dans lequel il y avait un article sur le néo-fasciste italien Stefano Della Chiaie. Tous les ingrédients de ce qui semblait être la bande de Njvelles étaient rassemblés là : munitions, déguisements, cartes bancaires et extrême droite.

(...)

Un festin de contradictions

Latinus n'était pas un simple pigeon. Quand l'ingénieur technique a secrètement mis en place le WNP vers 1981, il avait déjà mené longtemps une double vie. Il a coiffé sa barbe et sa coupe de cheveux comme Stefano Delle Chiaie, néo-fasciste et terroriste sur deux continents, et il y a des chances que le leader du WNP ait été un produit de "Pollio".

Lors de cette conférence tristement célèbre sur la guerre révolutionnaire de l'institut militaire Alberto Pollio en 1965, en pleines années hippies et de contestation, les années de manifestations contre la guerre au Vietnam et le rapport du Club de Rome, qui a posé une bombe sous les piliers de la société de consommation, le Ministère de la défense italien a étudié, dans l'hôtel de luxe romain Parco dei Principi, la "guerre peu orthodoxe" pour combattre la subversion dans l'Europe de l'Ouest.

L'historien d'Allemagne de l'Est Gerhard Feldbauer était présent incognito à cette heure H de la stratégie de la tension. Dans son livre solidement étoffé sur le meurtre du Premier ministre italien Aldo Moro, il a décrit comment l'orientaliste et expert des services secrets, le professeur Pio Ronconi a lancé l'idée lors de la conférence d'infiltrer des organisations de gauche radicales ou de créer des mouvements gauchistes avec des néo-fascistes. Selon Feldbauer, cette idée a effectivement été reprise en Italie. En 1968, deux cents militants extrémistes de droite italiens sous la direction de Delle Chiaie ont été dans la Grèce des colonels afin d'étudier pendant plusieurs semaines les expériences grecques d'infiltration dans l'extrême-gauche, avec le soutien de la CIA. Après leur retour, l'un des étudiants "antisubversion" italiens a créé immédiatement le groupe anarchiste de gauche "22 Mars".

_ _ _

Voir aussi :

http://guillaumeorigoni.blog.lemonde.fr/2012/03/05/1-4-le-congres-de-linstitut-pollio-laction-politique-du-club-anti-communiste-italien-et-son-soutien-par-les-structures-americaines-1-4-le-congres-de-l/

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Sam 18 Aoû 2018 - 13:27


Pour information :






_ _ _ _ _ _


Dans son ouvrage "The Skorzeny Papers", Ralph P. Ganis écrit ce qui suit (page 371) :

Information acquired during the research for this book included confirmation from a reliable, confidential military source that Singlaub had worked in some covert capacity with Skorzeny.


Dans son autobiographie, Robert K. Brown (ami de John K. Singlaub) raconte sa rencontre avec Otto Skorzeny en Espagne.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Dim 26 Aoû 2018 - 13:47


Les déclarations de Stefano Delle Chiaie devant une commission d'enquête italienne :

http://www.parlamento.it/parlam/bicam/terror/stenografici/steno25.htm

http://www.parlamento.it/parlam/bicam/terror/stenografici/steno26.htm

Extraits (traduction) :

M. LE PRÉSIDENT. Vous dites aussi que 1974 a été une année néfaste pour vous. C'est quelque chose qui m'a frappé.

DE LA CHIAIE. J'ai aussi dit que c'était dommage parce que le commandant Borghese était mort, le général Skorzeny est mort, que j'ai admiré, Radu Ghenea qui était l'un des chefs de la Garde de Fer, Leo Negrelli et Julius Evola.

Note :  

Junio Valerio Borghese, né le 6 juin 1906 à Rome et mort le 26 août 1974, à Cadix

Otto Skorzeny, né le 12 juin 1908 à Vienne, Autriche et mort le 5 juillet 1975 à Madrid

Radu Ghenea, né le 2 février 1907 et mort le 30 juillet 1973 à Bayonne (enterré à Madrid)

Leo Negrelli, né à Trieste et décédé en Espagne en 1974

Julius Evola, né à Rome le 19 mai 1898 et mort dans la même ville le 11 juin 1974

_ _ _

Plusieurs membres du "presidium di garanzia" dont parle Stefano Delle Chiaie dans son autobiographie :

https://books.google.be/books?id=vMaMgXZhixEC&pg=PA163&lpg=PA163&dq=%22presidium+di+garanzia%22&source=bl&ots=7xT_sy83Ta&sig=0jJrMCZtQZgxnnPeiGgJxnEuIW4&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiTlKSc24rdAhVB3qQKHR7GBKwQ6AEwAHoECAAQAQ#v=onepage&q=%22presidium%20di%20garanzia%22&f=false





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Dim 26 Aoû 2018 - 15:48


Escadrons de la mort, l'école française
De Marie-Monique ROBIN






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Dim 26 Aoû 2018 - 17:24


Voir :

https://www.youtube.com/watch?v=NsmUc-KCy5M








Note : à mon avis, il y a de quoi se poser des questions sur Alexandre de Marenches, Valéry Giscard d'Estaing et Michel Poniatowski...


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Lun 27 Aoû 2018 - 12:25

.
Il est question de Stefano Delle Chiaie au Luxembourg dans

http://www.tageblatt.lu/nachrichten/gelli-war-nicht-alleine-in-luxemburg-21007640/

Par ailleurs, je signale la sortie d'un nouveau livre (dont je ne connais pas la valeur) :

Les plastiqueurs: Une histoire secrète de l'extrême droite violente
De Frédéric CHARPIER

http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_plastiqueurs-9782707196491.html

https://www.amazon.fr/plastiqueurs-Fr%C3%A9d%C3%A9ric-CHARPIER/dp/2707196495

https://books.google.be/books?id=V3toDwAAQBAJ&pg=PP1&lpg=PP1&dq=Les+plastiqueurs:+Une+histoire+secr%C3%A8te+de+l'extr%C3%AAme+droite+violente&source=bl&ots=KJJuBZUtBd&sig=t41EcuVaXYYWsm7CzPrzZ0Tr4pU&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjr4oOCjI3dAhXKEVAKHUw7AlIQ6AEwBHoECAUQAQ#v=onepage&q=spaggiari&f=false

Un extrait qui a retenu mon attention :




Difficile de ne pas penser à Dekaise (cinq ans plus tard ...)

L'enquête criminelle sur les "tueurs du Brabant": enquête parlementaire sur ...
De Adrien Masset




.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Mer 29 Aoû 2018 - 15:29

.
A Nice, Stefano Delle Chiaie rencontrait un certain Jean-Marc Teisseire :
 
https://www.nice-provence.info/blog/2016/08/30/jean-marc-teisseire-chevalier/

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Dim 2 Sep 2018 - 10:04


Extrait du livre de Ralph P. Ganis (Skorzeny Papers), à propos de Lawrence Levy et Otto Skorzeny :




_ _ _ _ _ _

Les activités de Lawrence Levy (Allied Research Associates  -  MECAR en Belgique) à cette époque :

Industrial Research Laboratories of the United States
(1960)




_ _


Memorial Tributes, Volume 3
De National Academy of Engineering




_ _

Pour information, Lawrence Levy est aussi mentionné dans

https://libraries.mit.edu/music-oral-history/files/2013/05/BRE20090501.pdf

_ _

https://journals.ametsoc.org/doi/pdf/10.1175/1520-0477-42.10.750






_ _

https://archive1.jfklibrary.org/JFKOH/Finletter,%20Thomas%20K/JFKOH-TKF-01/JFKOH-TKF-01-TR.pdf

Creator:  Thomas K. Finletter
Interviewer:  Philip J. Farley
Date of Interview:   May 7, 1965
Place of Interview:  NATO Headquarters, Paris, France
Length:  13 pages

Biographical Note

Ambassador Thomas K. Finletter was the Secretary of the Air Force from 1950 to 1953
and the United States Representative to the North Atlantic Treaty Organization (NATO)
from 1961 to 1965.

In this interview Finletter discusses his appointment as the NATO
Representative; John F. Kennedy’s character and his skills as a politician;
and the proposal of and subsequent negotiations over the Multilateral Force Project

_ _

http://www.php.isn.ethz.ch/lory1.ethz.ch/collections/colltopic01d0.html?lng=en&id=18610&navinfo=14968

Meetings with Bohlen, Finletter, Lemnitzer, McConnell
27 May 1964

Description: This memorandum of conversation records a discussion between US Deputy Assistant Secretary of State for Politico-Military Affairs Ural Alexis Johnson and high-level Western European defense officials. During the talks, CINCEUR Lyman L. Lemnitzer emphasizes the great threat presented by Soviet capabilities. However, Johnson remains skeptical of the intelligence briefings, which also disclose differences in estimates of NATO staying power against a Soviet attack.

http://www.php.isn.ethz.ch/kms2.isn.ethz.ch/serviceengine/Files/PHP/18610/ipublicationdocument_singledocument/5f4f9263-9799-4ad6-9cb5-11c88e764a9e/en/640527_Bohlen_1.pdf


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Lun 3 Sep 2018 - 12:03

.






_ _ _








.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Lun 3 Sep 2018 - 12:46

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Lun 3 Sep 2018 - 14:10

.
Three Barons: The Organizational Chart of the JFK assassination
De James Lateer





http://spartacus-educational.com/JFKamericansc.htm


Un autre membre de l'ASC, lui aussi de Chicago : James Scott Kemper...

Voir :

https://www.cia.gov/library/readingroom/document/cia-rdp80b01676r003600110013-9

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP80B01676R003600110013-9.pdf

Décédé en 1981 :

https://www.nytimes.com/1981/09/19/obituaries/no-headline-018742.html

James Scott Kemper was very rich and very Republican and very successful in the insurance business. Starting as a junior clerk at the age of 18, Mr. Kemper singlemindedly built one of the most flourishing careers in the history of American insurance. At his death he headed a group of companies that made up one of the world's largest fire-and-casualty underwriting organizations and that also included several life insurance concerns.

In 1980, the Kemper Group had assets of $5 billion, and ranks as the 14th-largest property and casualty insurance organization in the United States, the company said yesterday.

(...)
.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Lun 3 Sep 2018 - 19:43

.
http://www.esd.whs.mil/Portals/54/Documents/FOID/Reading%20Room/Special_Collections/13-M-10790001.pdf





(...)




_ _ _


Difficile de savoir si Lawrence Levy a entendu parler de l'affaire Lockheed et de ses pots-de-vin. En 1961, cela concernait notamment 900 F104G vendus à l'Allemagne fédérale ; le nom de Franz Josef Strauss a été cité.

https://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_bribery_scandals

Voir aussi ce qui concerne le prince Bernhard aux Pays-Bas (par ailleurs à l'origine du Bilderberg et du WWF) :

https://www.transparency.nl/nieuws/2016/01/bernhard-lockheed-affaire/

(...)  In de jaren vijftig en zestig maakte Amerikaans vliegtuigproducent Lockheed gebruik van een netwerk van lokale contacten om hun vliegtuigen te verkopen. In Nederland zag het bedrijf in prins Bernhard de ideale man om hun belangen te vertegenwoordigen. Aan de ene kant had de prins als lid van het koninklijk huis een zeer uitgebreid netwerk dat reikte tot de hoogste niveaus. Aan de andere kant had Bernhard aanzienlijke kennis van de luchtvaart: als oud-piloot, buitengewoon commissaris van de KLM én inspecteur-generaal van de Koninklijke Luchtmacht zat Bernhard dicht bij het vuur als het om luchtvaart ging.  (...)

On peut noter que Lockheed a aussi payé Adnan Khashoggi en Arabie Saoudite et Yoshio Kodama au Japon ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Yoshio_Kodama ). Ce dernier contribuera à la création de la WACL.

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Mer 5 Sep 2018 - 9:53

.
Memorandum -, Numéro 4169
Rand Corporation, 1964








_ _ _

The Cross and the Flag, Volumes 21 à 22
Gerald L.K. Smith, 1963



_ _ _

The Department of State Bulletin, Volume 48,Partie 2
Office of Public Communication, Bureau of Public Affairs, 1963



_ _ _

Electronic Industries, Volume 23,Numéros 7 à 12
Chilton Company, 1964




.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Mer 5 Sep 2018 - 10:45

.









.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Lun 17 Sep 2018 - 7:46

.
http://www.lesoir.be/archive/recup/un-ex-gendarme-du-westland-new-post-arrete-a-uccle-apre_t-19941108-Z08QN1.html

Mis en ligne le 8/11/1994

Un ex-gendarme du Westland New Post arrêté à Uccle après une saisie impressionnante d'armes en tous genres à Ixelles

Emblèmes nazis, canons sciés, balles explosives, etc.

En 1981, Marbaix «signait» déjà au poinçon les balles du WNP. Après le «groupe G», il dit être aujourd'hui du Vlaams Blok.

(...)

Avec dédicaces personnelles, des portraits d'Erickson, le dernier leader de l'ex-VMO et de Degrelle (A mon ami Lucien Marbaix, 21.1.91). Des documents et des notes sur les tueries du Brabant, le WNP, Gladio (du nom italien des stay behinds, les réseaux dormants)...

(...)

_ _ _ _





.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Jeu 20 Sep 2018 - 14:40

.

D'après le document suivant :

http://www.unla.edu.ar/greenstone/collect/archived/index/assoc/HASH0112/b450bdc2.dir/doc.pdf

Léon Degrelle ferait partie de l' "Alliance anticommuniste internationale".

https://elpais.com/diario/1976/10/30/espana/215478005_850215.html

"Cumbre" fascista en Barcelona

Barcelona   30 oct 1976  

(traduction)

"Sommet" fasciste à Barcelone

Dans une chronique de son correspondant à Rome, El Correo Catalán a rapporté hier que ce week-end, Barcelone pourrait être le théâtre d’une réunion au sommet d’organisations fascistes de différents pays. Panorama Il ajoute que les participants espagnols seraient Mariano Sánchez Covisa, décrit comme le chef des "Guerrilleros de Cristo Rey" et Antonio Luis García-Rodríguez, considéré comme "l'esprit de la centrale fasciste  de Barcelone".

La même source souligne que le nom de cette réunion serait le 1er congrès de l'Internationale fasciste et que le groupe organisateur s'appelle «Alliance anticommuniste internationale».

L'information selon laquelle le slogan serait "Vive le fascisme rédempteur" et que cent délégués de dix-sept pays seraient présents.


* Cet article a été publié dans l'édition imprimée du samedi 30 octobre 1976

_ _ _

Il est question de cette réunion (mais on parle de Madrid et pas de Barcelone) dans

https://books.openedition.org/pur/46753

Chapitre V. L’Aginter presse : réseaux OAS, contre-subversion et terrorisme
p. 129-155




Yves Guillou est plus connu sous le nom de Yves Guérin-Sérac (voir le fil de discussion sur "Aginter presse")

Luis Garcia Rodriguez est né le 30 janvier 1932 à Barcelone. Phalangiste dissident d’extrême droite, il entretient des contacts avec l’extrême droite italienne. Son nom apparaît dans

https://books.google.be/books?id=b4E7AQAAIAAJ&q=%22alianza+internacional+anticomunista%22&dq=%22alianza+internacional+anticomunista%22&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiukeWl1cndAhWJ2aQKHRW5BUkQ6AEITDAF




Par ailleurs :

https://books.openedition.org/pur/46761

Salvatore Francia (1938-…)

Salvatore Francia est né le 8 mars 1938, il adhère très jeune au MSI et s’y distingue pour son activisme et son fanatisme idéologique. En 1965, il démissionne du parti et il adhère à Ordine Nuovo. En 1972, il ouvre à Turin un « Centro Diffusione Libraria » qui est en réalité la section provinciale du MPON. Il est propriétaire, financeur, éditeur ou directeur responsable de plusieurs revues et périodiques inspirés par la doctrine d’ON ( Quaderni Neri, Europa combattente). Il est poursuivi et condamné à plusieurs reprises pour des délits tels qu’apologie de fascisme, offense aux forces de la résistance. En 1972, il est poursuivi par la magistrature de Bologne pour participation à une strage et reconstitution de parti fasciste et condamné à cinq ans de réclusion. Exilé en Espagne, il est arrêté le 22 février 1977 pour avoir participé à la fabrication d’armes avant d’être expulsé du territoire. Le 9 juin 1981, il est arrêté à Francfort par les autorités de la République Fédérale d’Allemagne.

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   Jeu 20 Sep 2018 - 21:26

.
L'Espagne: Des origines à nos jours
De Collectif  (mars 2017)


Sur Franco :




_ _ _

https://www.tdg.ch/vivre/histoire/Comment-le-centre-international-de-l-anticommunisme-sest-ancre-au-bout-du-lac/story/24966629

Comment le centre international de l’anticommunisme s’est ancré au bout du lac

(...)

Les fondations de l’Entente internationale anticommuniste sont posées.

L’organisation naîtra un an plus tard pour «combattre la IIIe Internationale». Genève, où se trouve le siège de la Société des Nations et où vivent les deux cofondateurs de l’Entente, devient naturellement le centre du réseau anticommuniste mondial.

Mussolini, Hitler, Franco

Pour contrer le Komintern, la structure va multiplier les contacts dans le monde, suscitant la création de dizaines de centres nationaux en Europe et en Amérique du Sud pour recueillir des renseignements et diffuser ses «informations» sur le régime soviétique et les agents de Lénine en mission à l’étranger. Elle trouve aussi des appuis dans les Eglises et l’un de ses faits d’armes sera une expo itinérante sur les «sans-Dieu» inaugurée à Genève en 1934. Financée pour l’essentiel par des banquiers et des industriels genevois, l’Entente enchaîne les voyages à l’étranger. Les rencontres d’Aubert avec le fasciste Benito Mussolini, le dictateur Primo de Rivera et Franco – personnellement abonné au bulletin de l’Entente – en Espagne ou encore celle de Georges Lodygensky avec Pétain en France dessinent les alliances européennes du combat contre le péril rouge.

(...)

_ _ _

Voir

https://fr.wikipedia.org/wiki/Entente_internationale_anticommuniste

(...)

Pour faire tourner cette organisation internationale, l'EIA demandait 5000 francs suisses par années à ses centres nationaux. Cependant et malgré son internationalisme, l'association se voit largement financée en Suisse, à Genève surtout, par des banques, des compagnies d'assurances et des industriels.

Vers 1935, l'EIA commencera à être massivement financée par l'Allemagne et l'Italie, en effet, des archives mentionnent des versement italiens de l'ordre de 50 000 francs par année (90 000 pour l'année 1938)[5].

(...)

_ _ _

http://www.persee.fr/doc/mat_0769-3206_2004_num_73_1_964







(...)



(...)



_ _ _


En ce qui concerne la Belgique, voir

https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2010-14-page-5.htm#re66no69

2.3. LE CENTRE BELGE DE L’ENTENTE INTERNATIONALE CONTRE LA III° INTERNATIONALE

Au mois de juin 1924, Jean Spiltoir assiste à Paris au congrès fondateur de l’Entente internationale contre la IIIe Internationale  

Note : Dans la pratique, le nom d’Entente internationale anticommuniste (EIA) est plus volontiers utilisé, nom qui s’impose définitivement en 1937.

, organisme fondé à l’initiative de l’avocat et homme politique genevois Théodore Aubert, qui en présidera le bureau permanent. Nommé représentant de la Belgique au sein du conseil international de cette organisation, Jean Spiltoir est également chargé à cette occasion d’organiser et de diriger son centre belge. Suivant la méthode utilisée par les Unions civiques, il s’adresse à « un petit nombre de Sommités, industriels, banquiers, etc., accessibles aux idées ». Le mouvement voit ainsi le jour en janvier 1925. Dans le but de dissimuler aussi bien son identité réelle que l’origine de ses fonds, il est connu au sein de l’opinion publique sous le nom anodin de Société d’études politiques, économiques et sociales (SEPES). Elle constitue en réalité un des services d’une organisation qui, outre un directoire secret groupant des personnalités de premier plan actives dans les différentes branches de la production nationale, en compte trois. Le secrétariat général, à la tête duquel se trouve Jean Spiltoir, sert à faire le lien entre eux.

_ _ _

Transnational Anti-Communism and the Cold War: Agents, Activities, and Networks
De Stéphanie Roulin, Giles Scott-Smith





_ _ _

http://w3public.ville-ge.ch/bge/odyssee.nsf/Attachments/arch_eia_900_901_3001_3183frameset.htm/$file/arch_eia_900_901_3001_3183.pdf

Archives de l'Entente internationale anticommuniste (EIA)
1924-1949



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Degrelle, Léon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Degrelle, Léon
Revenir en haut 
Page 22 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: