les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'extrême-droite en Belgique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Mar 10 Avr 2018 - 21:20

josis a écrit:

comment pouvez vous savoir que c'était du gitan vue que la langue étrangère parlé par les tueurs n'a pas été  identifiés ?
Gitan ne veut rien dire, car gitan c'est de  l'espagnol. ce serait plus tôt du manouche alors
cordialement.
Parce qu'il n'y a qu'eux pour employer une telle expression et la comprendre. C'est assez peu courant et très restrictif au point de vue population.
Il m'a fallu un certain temps pour trouver sa signification ; on envoie l’autre renier ses ancêtres (et donc son appartenance à l'humanité)

Bref, c'est comme "tu me pompe l'air" (expression typiquement française -"être une catastrophe d'ennui") et qui est synonyme de "tu me gonfles" en Belgique Laughing

Etienne a écrit:
Les TBW c'était pendant les années 80.
1980 pas 1880.
J'étais là..... (en Belgique) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1105
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Dim 17 Juin 2018 - 13:47

Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Jeu 26 Juil 2018 - 20:14

Etienne a écrit:
Bonjour,
Du Nord et du Sud.
https://www.sessler.be/qui-est-patrick-sessler/#.WyZEmMs6_qA

C'est presque ca...  Laughing mais vérité est beaucoup plus sordide que ca....
A commencer par Paul Vanden Boeynants qui était un fachiste  et un ami de Léon Degrelle.
Mais VDB ne voulait pas qu'il reviennent en Belgique pour avoir le contrôle.
C'est alors qu'il s'est passé "certains événements " dont la disgrâce de certains membres aux yeux de Degrelle.
D'ailleurs, il avait intégré la "Division bleue" à ses propres unités qui a combattu sur le Front de l'Est et d'où "le plan bleu" (version nazi).
Bref  je suppose que Degrelle à voulu faire "cavalier seul" et monter son "internationale nazie" sans VDB...
Pour ce faire il a voulu récupérer certains documents (facon "c'est notre avenir") qui se trouvaient dans une mallette de marque  "Samsonite". Il a donc envoyé une équipe à l'Auberge "Het Kastell" (littéralement "le château" et qui est forcément "nazi",lol) pour récupérer ces documents.
Pendant que le chef d'équipe se faisait un casse-croute en cuisine, les autres on probablement procédé à un interrogatoire facon "Gestapo" et d'où les brulures de cigarette. Une fois terminé, il lui ont tiré 6 balles de .22 dans la tempe avant (ou après) avoir récupéré l'invitation de Degrelle au mariage de sa fille, une photo, des bons de caisse...
Certains détails auraient même tendance à confirmer ma petite idée sur l'identité du chef d'équipe qui est "un vieux routier" qui n'en serait pas à sa première venue en Belgique. Ce qui veut dire qu'il serait aussi responsable du reste.
Et d'où la famille Mendez a pris la poudre d’escampette....
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Jeu 26 Juil 2018 - 20:33

@Cheshire cat

Intéressant scénario.

Léon Degrelle m'intéresse de plus en plus...

Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Jeu 26 Juil 2018 - 23:34

Sur le point du meurtre du concierge, il y a effectivement matière à s'interroger.
Soit il s'agit d'un meurtre commis par le fait du hasard (des simples cambrioleurs de victuaille dérangés), soit il s'agit d'un meurtre précédé de la récupération de documents gênants. Je penche pour un mixte des deux hypothèses (pure supposition). A mon avis, il s'agissait à la fois de récupérer des documents ET par la même occasion de voler des victuailles. Je ne pense pas que les tueurs ignoraient la présence du concierge.

Quant à l'hypothèse Degrelle aux commandes, elle n'est pas stupide, car ce personnage n'est surement pas resté inactif durant son exil. Mais aucune preuve, la aussi. L'équipe des TBW aurait été alors envoyée aux avant-postes pour commettre divers délits et préparer la reconquête.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 8:27

Après 1970, Valerio Borghese a présenté Stefano Delle Chiaie à Otto Skorzeny et Léon Degrelle.

Il faut savoir que le prince Borghese et Stefano Delle Chiaie ont dû se réfugier en Espagne après le coup d'Etat avorté en Italie.

Par ailleurs, Léon Degrelle était le meilleur ami de Otto Skorzeny (mort en 1975, peu avant Franco).

Voir le livre de Léon Degrelle (1975)

Lettres à mon cardinal

Il contient un "Message aux Belges" de Otto Skorzeny.









Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 11:22

Revenons un instant sur le calvaire infligé à ce concierge (ligoté, brulé). On peut expliquer cela par le fait qu'on lui a demandé ou étaient cachées ses économies. Je n'y crois pas. Les sommes étaient dérisoires. Par contre, il pouvait bel et bien être en possession de documents, s'il appartenait à un réseau ancien lié à Degrelle. Il fallait donc l'éliminer, et tourner ceci en hold-up qui aurait mal tourné.

Exactement le même cas de figure que pour van Camp, qui lui aussi pouvait connaitre beaucoup de choses.

Le complot mondialiste imaginé par Hervé, ne tient pas la route, par contre. S'il y a complot, c'est dans le cadre d'un petit réseau de quelques personnes.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 441
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 11:55

Bonjour Frédéric,
Selon moi, José VDE n'était ni un vétéran d'Espagne, ni un héros de la Résistance.
Il a été vraisemblablement réfractaire au STO et à fréquenté quelques associations patriotiques après guerre. Malheureusement, tous mes contacts dans ce milieu sont décédés depuis belle lurette ou sont complètement séniles. Le peu d'archives de ces associations semble être perdu à tout jamais...
J'espère malgré tout avoir quelques infos concernant l'une ou l'autre association par le biais de la FNIG où j'ai un bon contact.
Il m'a été aussi impossible de savoir si José VDE a participé ou non à la campagne des 18 jours chose vraisemblable vu son âge et qui justifierait l'une ou médaille ou décoration... Dont il fut parfois question dans la fameuse mallette.
Autre aspect du personnage, c'était aux dires de son propre fils, un flambeur invétéré. Ce fait pourrait, je dis bien pourrait, apporter un tout autre éclairage quant au mobile de son meurtre.

Bien à vous,
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 12:26

C.P. a écrit:
Dont il fut parfois question dans la fameuse mallette.
Cette malette à été confié à un ancien du front de l'Est qui avait la confiance de Degrelle et de VDB (qui était proche de "l'ami léon" et c'était "un secret de polichinelle")

A ce point que Jacque Brel
"Mais dites-moi que c'est par hasard
Qu'il y a là votre ami Léon
Si vous voulez que je cède ma place
J'avais apporté des bonbons" Laughing

la division "bleue" était composée d'espagnols et a été incorporée à la "SS Wallonie" pour combattre sur le front de l'Est. Raison pour laquelle Degrelle s'est réfugié en Espagne.
Ca lui permettait de rester à proximité de la Belgique, de la mouvance wallonne et du "château nazi" (l'auberge "le château").
José était devenu "un traitre" aux yeux de Degrelle, puisque proche de VDB, et l'a donc fait éliminer et récupérant les document qu'il gardait pour lui
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 12:45

@Cheshire cat

Cela tient la route mais comment le prouver ?

Il est établi que Paul Vanden Boeynants admirait Léon Degrelle avant la guerre mais il semble difficile de trouver des témoignages ou des documents sur l'après-guerre.

Michel Libert m'a parlé de son père (auquel il voue une grande admiration). Ce dernier, lorsque Paul Vanden Boeynants était à la radio ou à la télévision disait à sa famille : "Taisez-vous, c'est le patron qui parle !".

Par ailleurs, le père de Michel Libert avait de fréquents contacts avec Jean-Robert Debbaudt, très proche de Léon Degrelle.

Il y a donc des éléments très sérieux qui vont dans le sens de ce que vous dites.

Plus étonnant encore : quand Michel Libert a été en Espagne pour le PAL (MAD, service secret militaire allemand), quelqu'un est venu lui dire que Léon Degrelle souhaitait le rencontrer. Vu que ce n'était pas dans ses instructions, il ne l'a pas fait. Comment Léon Degrelle pouvait-il savoir que Michel Libert était en Espagne ? Avait-il ses entrées au service secret militaire allemand ?

N'oublions pas que Martial Lekeu avait aussi une très grande admiration pour Léon Degrelle. Il a été à la brigade "Diane" ... comme Christiaan Bonkoffsky ...

Le grand ami de Léon Degrelle, Otto Skorzeny, était en contact avec l'organisation Gehlen (qui deviendra le BND), proche des services secrets américains. Nous savons depuis quelques années qu'il a aussi travaillé pour le MOSSAD.



Dernière édition par HERVE le Ven 27 Juil 2018 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 12:48

Frédéric a écrit:
Revenons un instant sur le calvaire infligé à ce concierge (ligoté, brulé). On peut expliquer cela par le fait qu'on lui a demandé ou étaient cachées ses économies. Je n'y crois pas. Les sommes étaient dérisoires. Par contre, il pouvait bel et bien être en possession de documents, s'il appartenait à un réseau ancien lié à Degrelle. Il fallait donc l'éliminer, et tourner ceci en hold-up qui aurait mal tourné.

Exactement le même cas de figure que pour van Camp, qui lui aussi pouvait connaitre beaucoup de choses.

Le complot mondialiste imaginé par Hervé, ne tient pas la route, par contre. S'il y a complot, c'est dans le cadre d'un petit réseau de quelques personnes.
Pour que VDB comprenne bien "le message", ils l'ont même signé en nouant l'écharpe au cou de José.

Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 12:57

HERVE a écrit:
@Cheshire cat

Cela tient la route mais comment le prouver ?
C'est simple, il suffit d'interroger les bonnes personnes, dont entre autres, les services belges de l'époque qui devaient même en savoir long sur le sujet.
Bien sûr, classifié "Secret Défense" coté militaire belge, "NATO confidentiel" voire "NATO secret" à l'Otan, les service secrets (y compris étrangés) devaient aussi le savoir. On peut aussi farfouiller dans les archives de la "Satsi", il devrait aussi y avoir des docs qui en parlent. Laughing
On devrait aussi revoir les interrogatoires des années 80, il peut y avoir des informations qui nous ont étés (volontairement) cachées
Ca explique aussi que certains documents des enquêtes ont disparus.

Mais il n'y a que la Juge d'instruction qui ait les pouvoirs légaux  nécessaire à ces "devoirs d'enquêtes" et faire procéder à l'ouverture de ces dossiers...


Dernière édition par Cheshire cat le Ven 27 Juil 2018 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 12:59

@Frédéric

"Un petit réseau de quelques personnes" qui connaissaient les tenants et aboutissants.... mais avec beaucoup d'autres qui faisaient seulement ce qu'on leur disait de faire sans se poser de questions. N'oublions pas le témoignage de Joël Lhost sur l'implication de la DIA : "ginlo" a accepté de faire la voiture ouvreuse sans rien demander ... ce n'est que le lendemain qu'il a commencé à se poser des questions. Paul Latinus avait aussi été recruté par la DIA ... mais il lui a sans doute fallu du temps pour comprendre...

Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 13:14

Je vous invite à faire la part des choses : séparer les témoignages qui tiennent et ceux qui ne tiennent pas.

Mais c'est un vaste sujet. Une expérience personnelle me montre que des responsables peuvent donner des ordres non-écrits, exécutés par ses sbires qui essaient de se faire mousser. J'en ai eu un en face de moi, au tribunal, tête basse, œil noir, muet, défendu par une avocate qui ne croyait même pas son client. Je l'ai massacré juridiquement, preuves irréfutables à l'appui. Et on finit par savoir d'où viennent les ordres ! Dans les affaires délicates, elles viennent généralement du n°1 de l'organisation.

Cette piste de l'extrême droite est tout à fait possible pour les TBW, mais à une petite échelle, avec simplement des successions de faits logiques. Un des membres du groupe pouvait avoir des accointances avec des individus comme Degrelle. Celui-ci pourrait avoir géré le groupe à des fins personnelles, comme récupérer des dossiers ou semer la panique avant des élections.

Ou bien, les TBW n'ont absolument rien à voir avec l'extrême droite, et il n'y a que des coïncidences. Le meurtre du concierge, et de van Camp sont gratuits, etc... Impossible à savoir, on en est réduit à des hypothèses, je le crains pour le reste de l'enquête en cours. Peu de chances qu'elle aboutisse, à moins d'un hasard, vu la pauvreté des éléments matériels recueillis.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 13:31


Nous verrons bien si la loi sur les repentis donne des résultats. De toute façon, il y a maintenant une trentaine d'enquêteurs professionnels qui disposent du dossier ... je ne crois pas que nous pourrons faire mieux qu'eux. Léon Degrelle apparaît tellement de fois qu'il est vraiment difficile de ne pas enquêter de ce côté. En outre, Stefano Delle Chiaie (qui connaissait Léon Degrelle) a oeuvré avec Elio Ciolini que l'on retrouve aux côtés de Patrick Haemers (lui-même proche de Paul Latinus). Ce n'est pas un hasard.


Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 14:01

S'il y a complot, les ordres ne viendraient pas à mon avis d'individus comme Latinus, mais de plus haut, type Degrelle ou équivalent (d'autres noms sont cités en lien avec le CEPIC), très probablement des belges. Des dirigeants de mouvements politique radicaux, mais avec une vitrine légale (celle-ci profitant de l'ensemble). Latinus (ou Libert) n'auraient pas eu grand-chose à gagner du désordre généré par les TBW.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 14:36


@Cheshire cat

Intéressant aussi cette mention de la "division bleue" liée à Léon Degrelle... Méconnue de nos jours mais cela devait parler aux rexistes.

Voir

https://fr.wikipedia.org/wiki/Division_Bleue_(Seconde_Guerre_mondiale)

Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 15:02

HERVE a écrit:

@Cheshire cat
Intéressant aussi cette mention de la "division bleue" liée à Léon Degrelle... Méconnue de nos jours mais cela devait parler aux rexistes.
Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Division_Bleue_(Seconde_Guerre_mondiale)
Ce genre de codes de reconnaissance étaient aussi utilisés par nos résistants.
Évidement le "bleu" espagnol et le "noir" nazi de l'écharpe nouée c'est même "un indice majeur" et les enquêteurs sont passé à côté parce qu'ils n'ont pas fait le rapprochement avec les techniques utilisées par les résistants.
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 15:03

Si ces groupes/groupuscules existaient bel et bien formellement, quel aurait été leur intérêt de fomenter des hold-up dans des supermarchés??

Surtout pour un résultat aussi famélique… ça peut paraitre cynique et dénué d'empathie mais 28 morts en 3 années d'activités avec la multiplication des risques par coup/attaque, c'est peanuts, rien, un grain de sable.


Je ne vois en tout cas pas des organisations comme le MAD, la DEA, la CIA ou autre venir se fourvoyer pour ce qui est anecdotique en comparaison avec les enjeux internationaux de l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 15:04

Si ces groupes/groupuscules existaient bel et bien formellement, quel aurait été leur intérêt de fomenter des hold-up dans des supermarchés??

Surtout pour un résultat aussi famélique… ça peut paraitre cynique et dénué d'empathie mais 28 morts en 3 années d'activités avec la multiplication des risques par coup/attaque, c'est peanuts, rien, un grain de sable.


Je ne vois en tout cas pas des organisations comme le MAD, la DEA, la CIA ou autre venir se fourvoyer pour ce qui est anecdotique en comparaison avec les enjeux internationaux de l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 15:07

Manicon a écrit:
Si ces groupes/groupuscules existaient bel et bien formellement, quel aurait été leur intérêt de fomenter des hold-up dans des supermarchés??

Peut-être qu'ils s'entrainaient "en conditions réelles".
En quelque sorte "le baptême du feu"....

Oui c'est très sordide...
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 15:26

Une organisation internationale a peu intérêt à déstabiliser un petit pays comme la Belgique, surtout via des hold-ups très compliqués à gérer ; un parti politique ou un individu revanchard peut utiliser le désordre créé par une poignée d'excités pour revenir au pouvoir. C'est une vieille ruse de politique, qui a fait ses preuves. C'est évidemment un axe de travail des enquêteurs, mais très difficile à creuser, car aucun élément matériel, aucun témoin. Eventuellement, les déclarations de Libert qui désigne VDB comme son chef, à prendre avec des pincettes.  

https://www.7sur7.be/7s7/fr/40502/Tueurs-du-Brabant/article/detail/3429702/2018/05/27/Vanden-Boeynants-etait-notre-chef-les-curieuses-declarations-de-Michel-Libert.dhtml

Cette affaire TBW me parait binaire : soit une affaire purement privée (gitans, magrébins, militaires, braconniers, chasseurs, amateurs d'arme, marginaux ...), soit une affaire contrôlée par des décideurs. Les deux sont possibles. Absolument rien ne permet de trancher.
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 16:33

Frédéric a écrit:
Cette affaire TBW me parait binaire : soit une affaire purement privée (gitans, magrébins, militaires, braconniers, chasseurs, amateurs d'arme, marginaux ...), soit une affaire contrôlée par des décideurs. Les deux sont possibles. Absolument rien ne permet de trancher.
La Sureté de l'Etat à probablement des infos là dessus.
Mais il n'y a que les enquêteurs qui peuvent éventuellement y avoir accès, forcément....
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   Ven 27 Juil 2018 - 17:17

HERVE a écrit:
@Cheshire cat

Cela tient la route mais comment le prouver ?

Les enquêteurs ont des moyens et des informations que je n'ai forcément pas.
Avec mes "petits moyens" et mon inexpérience c'est a peut près tout ce que je peux démontrer d'une facon qui reste assez "théorique".
Les indices matériels ce sont le enquêteurs qui les ont.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'extrême-droite en Belgique   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'extrême-droite en Belgique
Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Le SNALC n'est pas un "syndicat d'extrême-droite".
» Ukraine : un français d'extrême-droite préparait des attentats ?
» PROTECTION ANIMALE ET CLIVAGES POLITIQUES
» Reportage sur l'Opus Dei
» Néo-druidisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Extrême droite-
Sauter vers: