les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview Patricia Finné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Private



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Sam 26 Jan 2008 - 7:57

Reste plus qu'à tirer l'échelle. OpCit

Et bien non justement ! Il reste à essayer de découvrir qui ! Et concernant cette gradation dans les attaques, elle est logique dans les actes. C'est comme un drogué qui désire toujours plus, aussi horrible que ça. Et à un moment, il "retombe" sur terre. Pour une raison X qui je ne connais pas. De toute manière, toutes les affaires sont liées par des preuves indiscutables, voir le grand tableau des enquêteurs de Jumet reliant toute les affaires entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
ManoeuvresInTheDark

avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Europe
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Sam 26 Jan 2008 - 9:58

[quote="B.R."][quote="ManoeuvresInTheDark
Vous en arrivez même à déjà faire un procès d'intention à la "profileuse"!

Désolé BR mais il y a déjà un rapport intermédiaire qui va dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Sam 26 Jan 2008 - 14:18

"Reste plus qu'à tirer l'échelle. OpCit "

Il n'est pas question de tirer l'échelle (même pas en rêves....).

Quant à la "Profiler", attendons d'avoir ces conclusions mais cela va prendre encore de longs mois.
Nous serons peut-être étonné de voir ce qu'il va en sortir après tout.

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 6 Fév 2008 - 11:18

Une définition que j'ai trouvé sur le net du : hasard
(nom masculin)
Evénement non lié à une cause.
Concours fortuit de circonstances.
Au hasard: à l'aventure, sans réflexion.
A tout hasard: quoi qu'il puisse arriver.
Par hasard: fortuitement.

Par exemple, je me balade en Thailande, et d'un seul coup une noix de coco me tombe sur la tete, et bien c'est le hasard ?
Sauf si je suis passé en dessous d'aucun arbre? Sauf si il n'existe pas de noix de coco dans le quartier ? Sauf si je suis totalement isolé ? Sauf...sauf...sauf...

Et la, le doute s'installe.
Est ce un hasard que la noix de coco me soit tombé sur la tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 6 Fév 2008 - 11:30

On m'a toujours dit que le hasard n'existe pas.
On peut aider les évenements.
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 6 Fév 2008 - 11:52

A force de chercher, le hasard commence a ne plus etre une priorité dans les pistes?
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Ven 4 Juil 2008 - 15:25

michel a écrit:
Vouloir trouver la solution de cette affaire via les historiens me semble aléatoire. Certains s'y sont essayé avec l'assassinat de Kennedy. Ils n'ont récolté que des hypothèses supplémentaires.

Ce n'est plus vrai maintenant. Billy Sol Estes a parlé, entre autres choses. Et on sait maintenant que l'homme derrière l'assassinat de JFK était son successeur Lyndon Johnson.
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Ven 4 Juil 2008 - 15:31

raygil a écrit:
Private a écrit:


....personnes complètement "à la masse", tuant pour tuer, et surtout par plaisir.

Thèse que je partage également. Je ne pense cependant pas que ces crétins tuaient par plaisir.
Je pense plutôt qu'ils ne reculaient devant rien pour se payer leur dose d'adrénaline.
De plus, tirer et tuer dès le départ avait probablement pour but de montrer leur détermination et éviter qu'un " éventuel héros " ne vienne perturber leur aventure.

Dans ce cas, pourquoi s'arrêter après Alost ? Je crois que cette thèse-là est une des premières à écarter.
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Ven 4 Juil 2008 - 15:38

Henry a écrit:
Ce qui me gêne aussi lorsque l'on parle des tueries c'est que l'on ne dissocie pas les deux vagues et pourtant sans être grand clerc, on voit nettement une stratégie et un contexte différent.
Ce qui a véritablement frappé l'opinion publique, ce sont les tueries de 85 et non les meurtres de la 1°vague.
Ronquières a relié les deux par la découverte des armes de la 1° et des "objets" de la 2° et pour moi, c'est là qu'est le problème car à ma connaissance, il n'y avait pas d'armes de la seconde.

+10!!

Un point crucial, je me répète sans doute Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
rob1



Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Ven 4 Juil 2008 - 18:28

AC30 a écrit:
Ce n'est plus vrai maintenant. Billy Sol Estes a parlé, entre autres choses. Et on sait maintenant que l'homme derrière l'assassinat de JFK était son successeur Lyndon Johnson.
Ouais, et Estes a demandé l'immunité s'il donnait des preuves au FBI, on le lui a accordé mais pourtant on a jamais vu ces preuves... Soit dit en passant, Estes a été accusé de 57 chefs d'accusations liés à des fraudes et tentait de vendre un bouquin quand il a fait ses "révélations" fracassantes.

Bref, pour moi, ce n'est qu'une hypothèse de plus.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Ven 4 Juil 2008 - 23:19

AC30 a écrit:
Henry a écrit:
Ce qui me gêne aussi lorsque l'on parle des tueries c'est que l'on ne dissocie pas les deux vagues et pourtant sans être grand clerc, on voit nettement une stratégie et un contexte différent.
Ce qui a véritablement frappé l'opinion publique, ce sont les tueries de 85 et non les meurtres de la 1°vague.
Ronquières a relié les deux par la découverte des armes de la 1° et des "objets" de la 2° et pour moi, c'est là qu'est le problème car à ma connaissance, il n'y avait pas d'armes de la seconde.

+10!!

Un point crucial, je me répète sans doute Very Happy

On peut imaginer qu'en liant les deux affaires (83 et 85), la clé de l'enigme pourrait être : "nous savons les mobiles qui se cachent derrière les liquidations de 82-83 puisque nous les avons effectuées sur commandite (de VDB par exemple) et si vous nous cherchez des ennuis pour 'nos' affaires de 85 (le racket Delhaize et l'élimination en passant de l'un ou l'autre complices/gêneurs), nous révélerons les dessous des cartes pour 82-83. Et le tour est joué. Impunité garantie. Tournez manège."
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Sam 5 Juil 2008 - 9:51

Pour revenir sur du concret , est il possible de connaitre les noms figurants dans "l'agenda" ?
En privé, éventuellement.

Monsieur Finné possédait-il un coffre ou du même style?
Monsieur Finné avait il un testament et-ou était il préoccupé par la mort?
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Sam 5 Juil 2008 - 15:56

billbalantines a écrit:
... On peut imaginer qu'en liant les deux affaires (83 et 85), la clé de l'enigme pourrait être : "nous savons les mobiles qui se cachent derrière les liquidations de 82-83 puisque nous les avons effectuées sur commandite (de VDB par exemple) et si vous nous cherchez des ennuis pour 'nos' affaires de 85 (le racket Delhaize et l'élimination en passant de l'un ou l'autre complices/gêneurs), nous révélerons les dessous des cartes pour 82-83. Et le tour est joué. Impunité garantie. Tournez manège."
Excusez-moi Bill, mais j'ai le sentiment que vous ferriez un bien meilleur romancier qu'un bon enquêteur. Et c'est certainement plus intéressant d'être romancier!
Cela dit, je vous invite à méditer une phrase de Marc Weitzmann, phrase extraite de son livre : "Notes sur la terreur".
A propos de poseurs de bombes il dit ou fait dire:
"Plus les attaques sont arbitraires, plus les victimes sont anonymes et plus grande est la tentation (...) d'y voir au contraire un sens caché. Les points d'impact ne sont pas choisis au hasard - voilà ce que l'on pense quand justement ils le sont."
Je ne peux m'empêcher de mettre ceci en rapport avec les attaques peut-être arbitraires dans les TBW.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Sam 5 Juil 2008 - 21:53

B.R. a écrit:
billbalantines a écrit:
... On peut imaginer qu'en liant les deux affaires (83 et 85), la clé de l'enigme pourrait être : "nous savons les mobiles qui se cachent derrière les liquidations de 82-83 puisque nous les avons effectuées sur commandite (de VDB par exemple) et si vous nous cherchez des ennuis pour 'nos' affaires de 85 (le racket Delhaize et l'élimination en passant de l'un ou l'autre complices/gêneurs), nous révélerons les dessous des cartes pour 82-83. Et le tour est joué. Impunité garantie. Tournez manège."
Excusez-moi Bill, mais j'ai le sentiment que vous ferriez un bien meilleur romancier qu'un bon enquêteur. Et c'est certainement plus intéressant d'être romancier!
Cela dit, je vous invite à méditer une phrase de Marc Weitzmann, phrase extraite de son livre : "Notes sur la terreur".
A propos de poseurs de bombes il dit ou fait dire:
"Plus les attaques sont arbitraires, plus les victimes sont anonymes et plus grande est la tentation (...) d'y voir au contraire un sens caché. Les points d'impact ne sont pas choisis au hasard - voilà ce que l'on pense quand justement ils le sont."
Je ne peux m'empêcher de mettre ceci en rapport avec les attaques peut-être arbitraires dans les TBW.

Je pourrais vous suivre Bob. Mais faites deux minutes abstraction du rôle supposé que certains pourraient vous prêter dans tous ces dossiers. Imaginez l'espace d'un moment que vous débarquiez dans cette affaire, en vrai flic 'vierge'. On vous donne les éléments qui ont été partagés sur ce site et notamment les éléments que je viens de rappeler sur la personnalité de Finné (ex-banquier de la gd pour les opérations spéciales, un homme qui présentait des photos de call-girls à ses 'hôtes' de marque, un autre banquier par exemple, qui avait ses relais à la Sureté et ailleurs. + les concubins Dewit-Fourez qui font chanter les amis de VDB) et vous concluez sans rire qu'ils se sont trouvés au mauvais endroit au mauvais moment...? Tous !?! Vous avez eu quelques rudiments de statistique lors de votre formation gd? Si oui. Vous répondez quoi en 'oubliant' que vous êtes BR?
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Dim 6 Juil 2008 - 4:47

billbalantines a écrit:
...... Je pourrais vous suivre Bob. Mais faites deux minutes abstraction du rôle supposé que certains pourraient vous prêter dans tous ces dossiers. Imaginez l'espace d'un moment que vous débarquiez dans cette affaire, en vrai flic 'vierge'. On vous donne les éléments qui ont été partagés sur ce site et notamment les éléments que je viens de rappeler sur la personnalité de Finné (ex-banquier de la gd pour les opérations spéciales, un homme qui présentait des photos de call-girls à ses 'hôtes' de marque, un autre banquier par exemple, qui avait ses relais à la Sureté et ailleurs. + les concubins Dewit-Fourez qui font chanter les amis de VDB) et vous concluez sans rire qu'ils se sont trouvés au mauvais endroit au mauvais moment...? Tous !?! Vous avez eu quelques rudiments de statistique lors de votre formation gd? Si oui. Vous répondez quoi en 'oubliant' que vous êtes BR?
Voilà, je fais ce que vous dites et je vous suis.
Et j'en conclu qu'il y a matière à être interpellé par ces faits et coïncidences et à faire une enquête. Je fais donc cette enquête qui finalement me montre que je suis dans le faux et blanchit totalement des types comme M. Finné.
Mais au fait, je constate aussi que ces enquêtes ont déjà été faites par la cellule BW (ce que vous ne pouvez pas savoir puisque vous n'avez pas accès au dossier) et que la cellule est arrivée à la même conclusion. Alors, on passe à autre piste et on cherche et on cherche encore.
Ca, c'est la démarche rationnelle!
Evidemment, si dès qu'on ne trouve pas une solution dans une enquête, on met automatiquement en doute et sans preuve aucune, les enquêteurs et le système judiciaire, on n'est pas sorti de l'auberge. On peut alors effectivement imaginer tout et n'importe quoi, ce que l'on retrouve malheureusement trop souvent sur ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 5 Déc 2012 - 17:18

J' ai quelque peu connu M. Léon Finné, de part sa profession en milieu bancaire il avait coutume d' être armé.
J' ai bien connu son père, pensionné adjudant à la Force Aérienne qui a travaillé pour mon grand-père, mon père et moi-même pour des travaux de polissage de meubles.
J' ai l' intime conviction que M. Léon Finné était bel et bien visé et à éliminer, ceci en l' "englobant" parmi d' autres victimes, c' était un assassinat programmé et plus que probablement ce fut aussi le cas pour d' autres personnes lors des autres tueries.
A une certaine époque M. Finné a fait partie ou était à tout le moins sympathisant du groupe JBJ, y a-t-il un lien avec d' autres victimes dans cette mouvance ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 5 Déc 2012 - 19:05

Lebrun a écrit:
J' ai quelque peu connu M. Léon Finné, de part sa profession en milieu bancaire il avait coutume d' être armé.
J' ai bien connu son père, pensionné adjudant à la Force Aérienne qui a travaillé pour mon grand-père, mon père et moi-même pour des travaux de polissage de meubles.
J' ai l' intime conviction que M. Léon Finné était bel et bien visé et à éliminer, ceci en l' "englobant" parmi d' autres victimes, c' était un assassinat programmé et plus que probablement ce fut aussi le cas pour d' autres personnes lors des autres tueries.
A une certaine époque M. Finné a fait partie ou était à tout le moins sympathisant du groupe JBJ, y a-t-il un lien avec d' autres victimes dans cette mouvance ?

Bonjour et Bienvenue.

Tout d'abord pouvez-vous nous en dire plus sur JBJ? Cela doit être Jeunes Belges-Belgische Jongen. De mémoire, Rudy Bogaerts et Y+ves de Jonghe d'Andoye en étaient membres. Plus d'informations sur ce groupe seraient nécessaires.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 5 Déc 2012 - 20:34

bon, bonne entrée des" les évènements",merci pour ce description du bercail

le polissage au tampon pout les meubles art deco antique est un art qui demande beaucoup de patience aussi , comme , la compréhenson de ce qui c'est passéet en plus car beaucoup se passe ds les milieu ancien de l'armee de lair aussi (latinus , Der_y...)


pour jeunesse Belge-Belgische Jeugd on peut lire comme introduction

http://www.resistances.be/tueurs16.html

Citation :
M.AZ : L'extrême droite «classique» faisait-elle partie de cette stratégie de la tension ?

WDB : Des documents internes de la direction des Jeunesses Belges-Belgische jeugd (JBJ) montrent clairement que cette organisation d'ultradroite unitariste, regroupant des adolescents idéalistes mais certainement manipulés, était au courant de quelque chose (1). Mieux, à la lecture entre les lignes de leurs archives, on peut supposer que les JBJ devaient participer activement à cette déstabilisation. Apparues en octobre 1968, il faut savoir que le dirigeant de ces «jeunesses», Jean Breydel, comme beaucoup de ses «lieutenants», provenait de l'extrême droite et avait alors une place de premier ordre au sein du CEPIC, la tendance d'ultradroite du PSC.
A côté du mouvement de jeunesse JBJ, l’extrême droite menait une vigoureuse campagne de propagande pour diffuser ses idéaux. Le journal «Nouvel Europe magazine» (NEM) et ses cercles militants, les NEM-Clubs, servaient de relais médiatique à cette campagne qui ciblait en particulier l’Ecole royale militaire et la légion mobile de la gendarmerie. En leur sein, beaucoup de sympathisants et de membres actifs seront recrutés. A ma connaissance, depuis la Libération, ce fut la première fois que des officiers d’active et de réserve rejoignirent au grand jour un mouvement d’extrême droite. Ce qui est pourtant totalement interdit !
Le NEM était un instrument de la droite nationale belge, alors incarnée par le CEPIC. La branche jeune des NEM-Clubs deviendra le Front de la jeunesse, une véritable milice privée et paramilitaire néofasciste au service, jusqu'à la fin des années septante, de la même mouvance.
Deux hommes de l'ombre furent les courroies de transmission entre les divers «pions» de ce plan de déstabilisation. Il s'agit d'Emile Lecerf et de Florimond Damman. Le premier dirigeait le «Nouvel Europe magazine» et était le «parrain politique» des principaux dirigeants néofascistes, dont Francis Dossogne (Front de la jeunesse) et plus tard Paul Latinus (le führer du Westland new post). Lecerf était nommément désigné dans un rapport de la BSR (daté du 10 septembre 1973) comme étant l'un des chefs d'orchestre du réseau clandestin antidémocratique à la base du coup d’Etat. Le second, Florimond Damman, est moins connu, mais appartenait à la «bourgeoise d’affaires». Il était notamment lié à des aristocrates proches du Palais royal et de l’OTAN. Damman fut le maillon de référence d'un réseau international anticommuniste impliqué dans des actions clandestines. Via plusieurs organisations européennes dans lesquelles ce personnage évoluait, la droite conservatrice côtoyait l'extrême droite subversive. Damman avait de très bonnes relations avec un ministre franquiste et membre important de l'Opus Dei. Il était surtout lié à Yves Guérin-Sérac, la figure de proue d'une organisation internationale de «stratégie de la tension» au service des régimes de la droite dure et «travaillant» avec des services secrets atlantistes (2).


>>>qui ciblait en particulier l’Ecole royale militaire et la légion mobile de la gendarmerie.


et à Overijse il y avait parmi les morts un militaire de l'école militaire non ?
et aussi presence d' un ancien officier de la légion mobile qui se cachait pour proteger sa famille ??


et entre Overijse et la mort de Mendez il y avait plusieures coups de téléhones des membres de opus Dei à l'adjudant DUSSART de Wavre

pourqoui au brigade de Wavre ?

Parce que des gens bien informés voulaient les égarer , ou

ils ne trouvaient plus de de gendarmes ou policiers dans lesquelles ils avaient encore confiance et ils voulait aider
ces gendarmes de province don quichottes et ainsi épargner le pays du désastre d'un coup d'état ds ces dernières préparations?
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 5 Déc 2012 - 20:50

Il est indiscutable que monsieur Finné connaissait beaucoup de monde et notamment à la gendarmerie, il apportait des fonds pour appâter des trafiquants et avait même renseigné un coup d'état au major Vernaillen (celui qui avait fait l'objet d'une tentative d'assassinat).
J'ai toujours pensé que Monsieur Finné avait reconnu un ou les tueurs.
Il y a d'ailleurs eu une perquisition à son domicile après l'attaque, ses chiens ont même été abattus et cela sans que sa famille soit prévenue, beaucoup de mystères chez cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Mer 5 Déc 2012 - 21:24

Mr. Fin. a p.e. connu p.e. les gens cités ds cet article:
Jean Breydel,Leclerc, Dammant ,car il etait sur un liste CEPIC à un moment
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Jeu 6 Déc 2012 - 14:05

JBJ > entrainements paramiltaires, ensemble avec des groupuscules, disons, "bien à droite", y compris la presence de Cl. Delperd.ange

JBJ > Jean Brey.del, Yves de Jon.ghe d’Ard.oye, Guy De Key.ser, Patrick Cocria.mont, Christian Vanden Boey.nants, Aldo-Michel Mun.go, ...

JBJ > protégé par Jo Gér.ard, VdB
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11882
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   Lun 28 Sep 2015 - 9:25



Dans "La Dernière Heure" du 28 septembre 2015 :




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview Patricia Finné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Patricia Finné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» INTERVIEW DE BERNARD THOUANEL / 5 NOVEMBRE 2009
» Questions & ideas for a filmed interview.
» Interview Daniel Ange
» Interview de Charles Bolden, le patron de la NASA
» Interview de Matthieu Ricard: "Et si on apprenait à méditer?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: BIBLIOGRAPHIE ET INTERVIEWS :: Interviews :: Interview Patricia Finné-
Sauter vers: