les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Salesse, Dominique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 13:07

SiscoF a écrit:


Plus le temps passe plus ça bloque les coupables et les témoins pour parler.
Juste, Patrick, c'est pourquoi j'ai toujours prétendu que l'allongement de la prescription avait été une mauvaise chose et que l'éventuelle nouvelle demande d'allongement serait encore pire car je dis et je redis que la petite main qui aurait été impliquée dans une affaire mineure attribuée aux tueurs ne se dénoncera jamais de peur dê se voir impliqué dans le pire de ces tueries, je parle ici des morts d'hommes et de femmes.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 13:41

Dans le Bouten, Deprêtre déclare que l'allongement de la prescription est grâce à lui?
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 13:45

dim a écrit:
Dans le Bouten, Deprêtre déclare que l'allongement de la prescription est grâce à lui?
Il donne vraiment des bois pour se faire battre celui-là, pour prêter flanc, il faut reconnaître qu'il est champion.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 15:15

@Henry

Citation :
que la petite main qui aurait été impliquée dans une affaire mineure attribuée aux tueurs ne se dénoncera jamais de peur dê se voir impliqué dans le pire de ces tueries,

tout à fait

on a attribué tout à ce TBW "super entrainés" et capable de "gonfler" des moteurs etc tandis qu'en réalité on peut distinguer un départage des travaux , un imbécilité à certains moments etc

Je suis convaincu que certains vols de voitures sans trop de violences ne sont pas à attribués aux TBW mais aux circuits habituelles ds le milieu.

comme écrivait douglas ds un recent article :à Erps kwerps on avait déjà volé des voitures avant et comme j'ai pu lire on volaient même des voitures sur les chaines de montage à Vorst -parking plusieures fois.

puis tout à coup au diable ils sont incapable de changer un pneu crevé.

ils étaient des nuls en mecanique et ils savaient même pas scier une arme à la perpendiculaire!
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 17:31


Monsieur Cusmenne,
Je n'ai aucun reproche à faire sur vos interventions. Mais c'est du choc des idées que peut jaillir la vérité. Dans le cas précis du "mode d'emploi- sécurité" que je développe, si vous l'adaptez à un tueur du brabant la formule est d'autant plus interessante: vous donnez à votre héritier un chèque en blanc de 10 millions belge, à faire valider par le cellule de Jumet.Ce qui n'est pas mal,surtout si vous quittez la scéne complétement désargenté. Une succession sans retenue fiscale puisque je suppose que dans la prime que Delhaize a annoncé le fisc ne va pas ponctionner la moitié comme revenus extraordinaire.
Cela me la fouterait mal que l'Etat qui a dans cette affaire des comptes à rendre à notre Société se retrouve bénéficiaire de partie de cette prime. Pas vous?

J'aimerais connaître la réaction du forum à la question suivante:
votre père décéde. Le notaire vous remets le dossier. Surprise totale.
Que fait-on?
1-On garde la mémoire de l'auteur de ses jours intacte, on neutralise le dossier ou on le détruit.
2-On se dit: " merde c'est le vieux qui a buté ces gens ! Malheureux pour eux mais chouette
pour moi.Je contacte la cellule"
3- Dans le cas d'espèce la prime serait-elle payée au fils du tueur?
Vous avez raison, la Belgique c'est un graaand polar.
Revenir en haut Aller en bas
VicarInAspic



Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 17:57

Je crains qu'un tel dossier rapporterait plus que 10 M FB si on l'offrait en exclusivité à
RTL. Polar spectacle barnumesque reality TV ça rapporte. Même si pour une fois ce ne sont pas des fabrications.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 18:02

10 M FB...soit de nos jours 250.000€, que représente une telle somme, lorsque l'on connait un chiffre de 140.000.000 M FB, en échange d'une cassette vidéo.................foutaises.....!!!!
Revenir en haut Aller en bas
raygil



Nombre de messages : 266
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 18:33

Cusmenne Claude a écrit:
...on connait un chiffre de 140.000.000 M FB, en échange d'une cassette vidéo...

Vous croyez vraiment à une sottise pareille ?

Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 18:50

Cusmenne Claude a écrit:
10 M FB...soit de nos jours 250.000€, que représente une telle somme, lorsque l'on connait un chiffre de 140.000.000 M FB, en échange d'une cassette vidéo.................foutaises.....!!!!

C'est vrai qu'il vaut mieux avoir une cassette de 140millions F.B.
Encore faut -il l'avoir et la voir.Il n'empêche que 10 millions de FB il y a 25 ans doivent tourner autour de 1 million d'Euro.
Ne faites pas la fine bouche, tout le monde n'a pas vos moyens.
Je rejoins VicarIn Aspic: cette révélation serait négociée d'une autre manière. Par contre, les Evangélistes qui rêvent d'un scrongneugneu voulant soulager sa conscience en se confessant à un cureton ou un de ses acolytes se le mettent profondément...dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 19:23

Pour revenir à Salesse, je continue à m'étonner que son nom soit ainsi jeté en pâture alors qu'il n'est même pas inculpé ni même interrogé. La fuite pourtant ne peut provenir que de la cbw.

Stratégie délibérée. Dans quel but?

Quant à l'interview de l'intéressé, je comprends son désir de se défendre. Mais il faut savoir lire entre les lignes : des allusions directes ou indirectes à Bultot, Godefroid, Van Esbroeck et le clan De Staercke qualifié de psychopathes. Des noms inconnus du lecteur lambda de PM mais qui ne sont pas peut-être pas cités par hasard. Une mise en garde?

Quant à la petite phrase "je n'ai pas de sang sur les mains", si elle n'a pas été sortie de son contexte, elle me semble maladroite car elle peut interprétée de manière très différente. Ambiguïté distillée consciemment?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Saint Val



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 19:51

Il faut souligner aussi que Bouffioux n'est pas un exemple en matière de journalisme... et qu'il a parfois tendance à orienter le débat.

Enfin, c'est ma vision des choses. Je ne pense par contre pas que Valesse aie tenté de passer un message : il a une vie rangée et face à des fanatiques qui se foutent pas mal de savoir si le type est "visible" ou pas, je vois mal le type faire l'apologie de Platon et tout le toutim.

Par contre, il serait peut-être (éventuellement...) intéressant d'en savoir un peu plus sur sa société informatique. Qui sont ses clients ? A-t-il des contrats "publics" ou "politiques"; on ne sait jamais hein ?

A vos commentaires,
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Ven 3 Déc 2010 - 21:27

raygil a écrit:
Cusmenne Claude a écrit:
...on connait un chiffre de 140.000.000 M FB, en échange d'une cassette vidéo...

Vous croyez vraiment à une sottise pareille ?


Raygil vous n'intervenez pas souvent.
Mais chaque fois qu'on évoque les moeurs, vous êtes sur la 'balle' si on peut dire...
Des certitudes? ou une intuition? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Sam 4 Déc 2010 - 9:18

michel a écrit:

Quant à la petite phrase "je n'ai pas de sang sur les mains", si elle n'a pas été sortie de son contexte, elle me semble maladroite car elle peut interprétée de manière très différente. Ambiguïté distillée consciemment?

Argument typique du marginal qui se "confie"...
Traduction ; "Si vous creusez vous allez certainement découvrir des trucs pas "autorisés", mais si c'est du sang que vous cherchez, vous perdez votre temps"
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 547
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Sam 4 Déc 2010 - 15:07

michel-j a écrit:
michel a écrit:

Quant à la petite phrase "je n'ai pas de sang sur les mains", si elle n'a pas été sortie de son contexte, elle me semble maladroite car elle peut interprétée de manière très différente. Ambiguïté distillée consciemment?

Argument typique du marginal qui se "confie"...
Traduction ; "Si vous creusez vous allez certainement découvrir des trucs pas "autorisés", mais si c'est du sang que vous cherchez, vous perdez votre temps"


Un peux comme celui qui n'y étais pas
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
B.G.



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Sam 4 Déc 2010 - 15:48

Saint Val a écrit:
Il faut souligner aussi que Bouffioux n'est pas un exemple en matière de journalisme... et qu'il a parfois tendance à orienter le débat.


Qu'est-ce qui vous fait dire ça?

Je ne connais pas bien le journaliste, hormis quelques articles lus par-ci par-là...
(dont ce dernier article)

Interview que je ne trouve pas si mal, finalement... Une sorte de mise au point de la part d'une personne salie par la rumeur.

Ok, Salesse n'était pas un enfant de choeur, mais de là à lui attribuer des assassinats, il y a un pas de géant (sans jeu de mots... Smile )...



Revenir en haut Aller en bas
B.G.



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Sam 4 Déc 2010 - 15:58

raygil a écrit:
Cusmenne Claude a écrit:
...on connait un chiffre de 140.000.000 M FB, en échange d'une cassette vidéo...

Vous croyez vraiment à une sottise pareille ?



Pourquoi "sottise pareille" ???

Dans son enquête, Guy Bouten reprend un fait déjà émis en 1988 dans l'enquête journalistique de Gilbert Dupont et Paul Ponsaers (p. 276) et issu du PV 665...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Dim 5 Déc 2010 - 17:20

Au sujet de l'interview dans Paris-Match de l’intéressé, je regrette deux choses :

1. Que Salesse n'est pas montré une photo de lui datant de 1985 pour se faire une opinion.
2. Que Bouffioux n'ait pas posé certaines questions dont celle-ci cruciale : pourquoi Salesse a-t-il pris la fuite en France juste après la tuerie d'Alost.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Dim 5 Déc 2010 - 17:57

Je me demande quand le portrait-robot en question a été réalisé.

J'ai cru comprendre que ce n'était pas vraiment neuf.

Les enquêteurs l'ont donc eu un certain temps à leur disposition avant de le diffuser et cela m'étonnerait beaucoup qu'ils n'aient pas fait le rapprochement avec Dominique Salesse (la ressemblance est vraiment frappante).

Ils ne semblent pas très pressés de l'interroger mais tout ceci sert peut-être à faire monter la pression sur ceux "qui savent quelque chose" afin qu'ils se dépêchent à le dire aux autorités, ce qui serait en effet la meilleure des choses pour tout le monde et leur vaudraient peut-être un meilleur traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Dim 5 Déc 2010 - 18:41

il semblerait que ce portrait à été réalisé en 2002......!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Dim 5 Déc 2010 - 18:42

Les armes repechées à Ronquières ont été jetées dans le canal dans la nuit du 10 au 11 novembre 1985;la nuit meme au cour de laquelle Léopold Van Esbroeck et Dominique Salesse ont quitté la Belgique ,en passant par Paris,pour rejoindre Saint Raphael,dans le sud de la France.Coincidence: leur route devait inévitablement traverser la région dans laquelle furent retrouvées les armes utilisées par les tueurs.Les enqueteurs savent donc que dans la nuit du 10 au 11 novembre 1985,Léopold Van Esbroeck et Dominique Salesse se sont trouvés dans la Région de Ronquières. Van Esbroeck et Salesse ont affirmé plus tard que leur départ pour la France n'avait été motivé que par le fait qu'ils avaient été menacés par des membres du parti des forces nouvelles


source/GD
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Dim 5 Déc 2010 - 18:54

romeo a écrit:
. Van Esbroeck et Salesse ont affirmé plus tard que leur départ pour la France n'avait été motivé que par le fait qu'ils avaient été menacés par des membres du parti des forces nouvelles


source/GD

Et revoilà PFN! Menacés? Mais pour quelles raisons?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Dim 5 Déc 2010 - 22:23

michel a écrit:
romeo a écrit:
. Van Esbroeck et Salesse ont affirmé plus tard que leur départ pour la France n'avait été motivé que par le fait qu'ils avaient été menacés par des membres du parti des forces nouvelles


source/GD

Et revoilà PFN! Menacés? Mais pour quelles raisons?

Hypothèse : Van Esbroeck a 'chargé' Bultot... qui n'a pas de mots assez durs pour dénoncer ce 'agent double' de la sûreté (mouchard).
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 6 Déc 2010 - 10:21

Surtout que Van Esbroeck eut fait des révélations sur le role de Jean Bultot dans l'affaire des bons de caisses de Wieze
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 6 Déc 2010 - 13:07

Sur cette affaire :

http://archives.lesoir.be/de-lourdes-peines-requises_t-19881021-Z012E7.html

METDEPENNINGEN,MARC

Vendredi 21 octobre 1988

De lourdes peines requises contre le fugitif Bultot

Jean Bultot, l'ex-directeur adjoint de la prison de Saint-Gilles aujourd'hui réfugié au Paraguay, ne s'est pas présenté jeudi à la deuxième audience consacrée à l'examen de l'affaire dite «des bons du curé de Wieze», du nom de cet ecclésiastique victime, en janvier 1985, du vol de bons de caisse et de valeurs bancaires d'une valeur de dix millions de francs. Outre cet inculpé vedette (mais absent), quatorze personnes comparaissent devant le président Goldeberg pour leur participation à des degrés divers (vol, recel, falsification, écoulement) à cette affaire. Les prévenus répondent en outre de faits similaires, un vol de dix millions en bons de caisses et valeurs diverses, commis à la même époque au préjudice de la Générale de Banque.

En quittant sa retraite sud-américaine pour venir assister à «son» procès, Jean Bultot aurait eu l'occasion de retrouver à ses côtés celui qui le dénonça en mars 1985. Léopold Van Esbroeck, dit Dikke Léopold, dévoila en effet le nom de l'ancien directeur-adjoint de la prison lorsqu'il fut arrêté, en mars 1985, sur la place Saint-Denis à Forest alors qu'il tentait de négocier dans une agence de la BBL des bons de caisse dérobés au curé de Wieze.

L'audience de jeudi a été consacrée au long réquisitoire prononcé par le procureur du Roi Bernard Dauchot. «Bultot est un bon tireur, mais ce qu'il fait plus vite que son ombre, c'est mentir», a-t-il lancé après avoir retracé toutes les péripéties de l'affaire. Van Esbroeck et Bultot ont tous deux été désignés comme les instigateurs du vol et de l'escroquerie. «Leur technique d'écoulement était invariable. Ils se présentaient quelques minutes avant la fermeture de l'agence bancaire afin que l'employé n'ait pas le temps d'effectuer de trop longues vérifications».

Selon M. Dauchot, les faits commis à l'instigation de Bultot sont d'autant plus graves que ce dernier, en tant que directeur-adjoint de la prison de Forest, était investi d'une «parcelle de pouvoir». L'accusateur public n'a pas manqué d'évoquer les liens troubles existants entre Jean Bultot et les milieux d'extrême droite. Il a rappelé qu'étant en fonction à la prison, l'ex-directeur-adjoint, avait entreposé dans son appartement de la prison de la poudre explosive et quantité d'armes prohibées. Ces détentions illégales, a estimé le procureur du Roi, doivent faire l'objet de peines séparées.

«Bultot et Van Esbroeck ont commis des faits d'une gravité rarement atteinte et ne doivent bénéficier d'aucune circonstance atténuante», a conclu M. Dauchot avant de demander au tribunal de condamner chacun des prévenus cités dans le cadre de cette affaire à des peines proportionnées au rôle joué par chacun.

_ _ _


http://archives.lesoir.be/tribunal-correctionnel-de-bruxelles_t-19881020-Z012A1.html

Tribunal correctionnel de Bruxelles

VAN DAMME,GUIDO

Jeudi 20 octobre 1988

Tribunal correctionnel de Bruxelles

Monsieur le directeur Bultot vu par un de ses anciens

Jean Bultot, l'ancien directeur-truand de la prison de Saint-Gilles, réside toujours à Asuncion (Paraguay) et faisait donc défaut à l'audience que la 44e chambre correctionnelle, présidée par M. Goldberg, consacrait mercredi matin aux deux bandes de truands responsables de l'écoulement des bons de caisses et valeurs bancaires volées chez le curé de Wieze (10 millions) fin janvier 1985 et à peu près à la même époque à la Générale de banque (10 millions). Dix-huit prévenus, mais quatorze seulement au banc des accusés.

Qu'à cela ne tienne, on aura donc un portrait différent de Jean Bultot, un portrait dessiné par un de ses anciens détenus dont il lui plaisait de faire ses complices. Et le récit qu'il fera éclaire singulièrement le personnage qui se dore au soleil paraguayen.

Les policiers l'appellent Dikke Léopold. Dans le milieu, c'est Léo, et pour l'état civil Léopold Van Esbroeck. Ce cheval de retour de la criminalité, dont les liens avec Dominique Salesse font croire à certains enquêteurs qu'il pourrait en connaître un brin sur les tueries du Brabant wallon, a raconté par le menu comment il avait été recruté par Bultot:

- Etant en liberté conditionnelle, je me trouvais sous la surveillance d'une assistante sociale de la prison de Saint-Gilles. Un jour, elle me téléphone, visiblement heureuse. «J'ai de bonnes nouvelles. Monsieur le directeur Bultot a trouvé du travail pour vous. Venez dans son bureau.» Je m'y rends, et à ma stupéfaction, le directeur me dit: «Je sais par des agents de la police judiciaire que vous êtes performant sur le marché des magnétoscopes. Essayez de m'en trouver de 4 à 500 du type tombé du camion» (sic). J'ai hésité, craignant un piège. Mais il m'a relancé...

C'est Dikke Léopold qui donnera Bultot, au moment de son arrestation à la place Saint-Denis à Forest, le 12 mars 1985, au moment où il tentait de vendre des bons de caisse volés chez pastoorke Paelinck à Wieze.

La bonne piste...

Une fois de plus, les enquêteurs avaient été mis sur la bonne piste par ce qu'il est convenu d'appeler un contrôle de routine. On avait intercepté, pour vérification des documents de bord, la voiture pilotée par un certain Bernard Grobet (26 ans). L'homme conduisait sous l'influence de la boisson. On trouve dans son véhicule une fausse carte d'identité, puis aussi des bons de caisse volés. C'est sans doute par l'intempérance de ce malfrat que l'enquête a pu prendre un tour décisif.

Bernard Grobet venait de quitter une curieuse entreprise textile dirigée par deux autres prévenus, José Ciudad Hidalgo et Henri Oltuski. Un différend relatif au niveau de ses appointements,... dit-il. Il retourne quelques jours plus tard dans cette firme, et déclare y trouver un paquet de bons de caisse représentant un million de francs dans la boîte aux lettres. Moyen comme un autre, et fort éculé sans doute, pour n'avoir pas à indiquer le nom de la personne qui vous a remis ces bons.

Du côté de la gendarmerie, on est assez satisfait de l'explication. Car pour l'adjudant Goffinon, qui conduit l'enquête, les Ciudad Hidalgo brothers (José et Serge) sont fichés comme des spécialistes en matière d'effets bancaires douteux. Ce qui fera dire aux intéressés, pendant l'instruction d'audience de ce mercredi, que le scénario est trop facile, qu'on ne prête qu'aux riches, et qu'en tout état de cause ils n'ont, cette fois, rien à voir avec ce vol. Le président Gold-berg est expert en budgets personnels, et il demande tout simplement à José Hidalgo comment il a pu financer deux voyages au Mexique, la location d'une somptueuse villa à Uccle et un séjour à Courchevel... Les affaires, voyons!

Démon de l'argent

Tout penaud, tout repentant, ce Sanz Perez (27 ans) qui est à l'origine du deuxième dossier relatif au vol d'effets bancaires à la Générale de banque. Perez était de la maison et il a succombé au démon de l'argent:

- Je voyais d'énormes paquets de valeurs, Monsieur le président. Des dizaines de millions de titres me passaient par les mains. Ils m'ont brûlé les doigts. Un jour, j'ai craqué. J'ai d'abord gardé dix millions de titres chez moi. Puis, j'ai voulu les négocier...

Aujourd'hui, bien entendu, les voleurs se cachent, et les receleurs ou revendeurs se relancent la balle, en veillant d'ailleurs à ce que cette balle retombe soigneusement dans le panier de gens qui font défaut à l'audience: Henri Oltuski et le Yougoslave Muzafer Prekopuka. Parfois, ils se refilent le paquet entre prévenus: «Jules Bastin (le comptable...) raconte tellement d'histoires», dit Petar Kuzmanovic. Et quand le président les prend la main dans le sac, ils racontent n'importe quoi.

- Vous aviez surchargé les dates d'expiration de votre passeport? demande M. Golberg à l'Albanais Brahim Sinanaj.

- Il fallait bien, Monsieur le président. Mon passeport était tombé dans la machine à laver, et j'ai dû repasser à l'encre...

Une chatte n'y retrouverait pas ses chatons. Sauf le président Golberg, qui connaît son dossier par coeur et avance, en jetant parfois un coup d'oeil sur les organigrammes de ces bandes qu'il a fabriqués pour mieux maîtriser ces gros cartons. Demain, nouvelle synthèse au cours du réquisitoire du procureur Bernard Dauchot. Puis on passera aux plaidoiries. Avec les meilleurs ténors du barreau pour ces truands qui jouent gros.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Jeu 9 Déc 2010 - 11:34


Extrait du témoignage du frère de Juan Mendez ...

Votre propre enquête vous a-t-elle appris quelque chose ?

"J'ai envoyé chez Philippe De Staercke, en prison, quelqu'un qui le connaissait afin de savoir de qui provenait le coffre rempli d'armes que De Staercke avait donné à un de ses complices. Ces armes auraient pu avoir servi aux attaques des tueurs du Brabant wallon. De Staercke ne l'a jamais avoué aux enquêteurs, mais à mon "espion" il a raconté qu'elles avaient été livrées par Bouhouche. Je suis formel à ce sujet. J'ai raconté cela fin de l'année dernière aux enquêteurs de Jumet qui m'interrogeaient. Ils voulaient savoir qui j'avais envoyé chez De Staercke. Sinon ils ne pouvaient rien faire. Mais il n'était pas question que je révèle cela. Mon enquête n'a donc pas eu beaucoup de sens. A un moment donné elle m'occupait à plein temps. J'ai cherché dans toutes les directions. J'ai envoyé des gens chez Bultot au Paraguay pour qu'ils l'entendent. Cet homme raconte n'importe quoi. C'est un imbécile dont Bouhouche s'est servi. Mais cet imbécile a quand même été directeur-adjoint d'une prison belge."

( ... )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Aujourd'hui à 11:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Salesse, Dominique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Le rosaire, « psautier de Marie », est proposé par la Vierge Elle-même à Dominique.
» Saint Dominique Savio
» Sainte Françoise Romaine et Saint Dominique Savio, commentaire du jour "Pardonne-nous nos offenses..."
» Intervieuw de Dominique Farrugia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: