les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Salesse, Dominique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
SiscoF



Nombre de messages : 251
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 12:25

@Mr. Cusmenne : Je pense que s'ils faisaient partie du "dispositif" comme vous dites, ils auraient probablement collaboré avec les enquêteurs lorsqu'on leur a mis la pression à l'époque, un peu comme les Borains pour Nivelles.

A moins vraiment de ne rien savoir ou de peler de trouille (ils n'avaient pas vraiment une réputation de tapette) mais cela semble difficile dans un coup pareil ...
Revenir en haut Aller en bas
MARIANNE



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 14:07

quel choc j'ai connu Dominique Salesse quand j'avais 16 ans j'en étais très amoureuse et je ne l'ai jamais oublié il n'en sait même rien ... Et de le revoir là d'apprendre ce qu'il a fait de sa vie INCROYABLE mais c'est vrai que quand je l'ai connu il trafiquait déjà des motos ...Mais j'ai le souvenir d'un gentil garçon très doux et pas d'une grande gueule dommage qu'il a mal tourné ....
Revenir en haut Aller en bas
DocGenicot



Nombre de messages : 13
Age : 44
Localisation : Genappe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 15:28

Merci Marianne pour votre témoignage.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les fréquentations de Monsieur Salesse ?
Revenir en haut Aller en bas
MARIANNE



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 15:33

Non je ne peux pas en dire plus je l'ai connu mais pas longtemps .. Ses fréquentations à l'époque étaient des gens biens .. Après je l'ai plus jamais revu je crois qu'il s'était engagé à la Marine Marchande ....
Revenir en haut Aller en bas
MARIANNE



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 15:45

en tout cas j'espère sincèrement qu'il ne fait pas partie des TBW ... c'est vrai que hier sur le plateau il avait l'air sincère ..
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 15:49

@ marianne, une lecture du livre de LVE vous indiquera d'avantage son parcours, si, celui ci vous interesse bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
MARIANNE



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 15:54

@Claude oui j'avais l'intention de le lire maintenant cela m'intèresse de voir son parcours même si il est pas génial ... J'ai toujours eu peur qu'il tourne mal mais pas à ce point mais on dirait que maintenant il a tourné la page ... Ou puis je trouver ce livre
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 16:08



Je crois qu'il s'agit de :

Lettre Ouverte Aux Tueurs Du Brabant Wallon , Souvenirs D' Un Ex-Gangster

Van Esbroeck, Léopold

Maison d'Edition = La Longue Vue

L'Editeur a remis sa maison et a ouvert " Le Roseau Vert "

Av Jean Sobieski, 64 Bte 8 - à 1020 Bruxelles.

Coordonnées: Charles de Trazegnies
Téf: 02/374.37.44 ou 0475/58.18.09

Essayez de le trouver d'occasion sur internet ...

Peut-être pourriez-vous mettre les choses intéressantes sur ce site ...

Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 16:11

@ HERVE

Avez vous lu le livre ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 16:13


Voir des commentaires sur

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/ouvrages-sur-les-tueries-du-brabant-f24/lettre-ouverte-aux-tueurs-du-brabant-wallon-t431.htm

Voir aussi :

http://www.abebooks.fr/Lettre-Ouverte-TUEURS-Brabant-Wallon-Souvenir/1887184210/bd

http://www.priceminister.com/offer/buy/50820708/Van-Esbroeck-Leopold-Lettre-Ouverte-Aux-Tueurs-Du-Brabant-Wallon-Souvenirs-D-Un-Ex-Gangster-Livre.html

Il y a des différences dans les prix !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 16:16


Une réponse pour Claude Cusmenne :

Je ne l'ai pas lu. Cela pourrait cependant être intéressant.

Dimitri a posté un petit passage ...

"Nous étions sur le point de devenir une bande vraiment dure, qui commet des attaques a mains armée contre des transports de fonds, comme la bande haemers, nous allions ébranler la Belgique, Salesse, Robert de Straeke, Papadopoulos et moi."
"mais a vrai dire nous étions deja assez loin. Suffisament loin pour ne plus craindre la police, Nous nous sentions capable d'attaquer la police si c'était nécessaire."

P.132
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 16:20

Pour ceux que celà intéresse, voici qqs relevés ds ce livre: Pages, 49 68 70 96 128 140 143

Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
floflo97



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 16:53

pour info voici la sitation de michel a propos du vol de la saab :

Non, hélas. Aucun portrait de femme n'a jamais été réalisé et aucune identifiée. Pourtant, le même garagiste a reconnu dans les albums photos de la gendarmerie deux autres individus qui auraient visité le garage avant l'agression : un certain Istvan F. et son amie Bertha D., tous deux des proches de la bande du truand Philippe D., suspectée un moment d'être les tueurs.

:http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/braine-l-alleud-8-juin-1983-f72/braine-l-alleud-8-juin-1983-t53.htm


Revenir en haut Aller en bas
whangacoast



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 18:44

le livre est aussi disponible à la bibliothèque de Schaerbeek : Boulevard Lambermont , 200
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Lun 29 Nov 2010 - 21:36

Un commentaire de Michel sur ce livre ...

" Ceux qui possèdent ce livre devraient le relire. Il s'agit pour moi d'un livre à clefs compréhensible uniquement de quelques initiés. Une sorte d'assurance-vie pour Van Esbroeck qui mélange le vrai et le faux et place au détour d'une page sans raison apparente l'un ou l'autre nom à titre d’anecdote. Mais son message me semble clair : surtout qu'il ne m'arrive rien sinon... "
Revenir en haut Aller en bas
maximenicolai



Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 0:06

HERVE a écrit:


Je crois qu'il s'agit de :

Lettre Ouverte Aux Tueurs Du Brabant Wallon , Souvenirs D' Un Ex-Gangster

Van Esbroeck, Léopold

Maison d'Edition = La Longue Vue

L'Editeur a remis sa maison et a ouvert " Le Roseau Vert "

Av Jean Sobieski, 64 Bte 8 - à 1020 Bruxelles.

Coordonnées: Charles de Trazegnies
Téf: 02/374.37.44 ou 0475/58.18.09

Essayez de le trouver d'occasion sur internet ...

Peut-être pourriez-vous mettre les choses intéressantes sur ce site ...



Il y a 6 choses à lire dans le dossier TBW pour pouvoir espérer le résoudre : ce livre est l'une des 6 choses importantes.

Un autre livre (pas celui d'un gendarme) a son importance et doit être lu.

Une troisième chose est le dossier complet, pourquoi donc à moins de 5 ans n'a t on pas accès à sa copie numérisée sur le net ou ne donne t on celle-ci à une des victimes qui publie.

Une quatrième sont les rapports de la SE, le SGR et le Comité R plus tard, après les faits puisqu'il a été conçu qu'après mais peu importe...

Une 5ème est ce forum qui regorge et contient le fil conducteur, si seulement il y avait un travail coordonné de groupe, ensemble..
.
La 6ème chose n'est écrite que par fragment par ci par là et n'est pas lisible à dessein, c'est le coeur de l'affaire, qui explique vu les intérêts enjeux que cette affaire butte et comprenne tant d'anomalies. Il est impossible de découvrir le fil conducteur de cette nebuleuse...mais

Ce qui est caché dans notre pays ne l'est pas en dehors...les barrières mises à la vérité dans notre pays et le cas échéant un pays participant comme l'affirme certains (cia) n'existent pas dans bons nombres de pays espionnant, présent ou ayant reçu des informations et reçu des rapports sur la trames de cette affaire en Belgique, capitale de l'Europe, siège de l'Otan etc...

La cellule des TBW de Jumet a t elle demandé à la France, l'Allemagne, la GB, les USA, l'URSS, l'Algérie, Israel, ce qu'ils avaient comme infos sur ces faits....notamment récoltés par leur service de renseignement ?

Je me demandais si Wikileaks publierait quoi que ce soit à ce sujet, et ce n'est pas le cas, dommage...

Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 1:11

@ maximenicolai:
Quel autre livre svp ?
Revenir en haut Aller en bas
maximenicolai



Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 4:00

Aucun livre ne detient la vérité et n'a pour but premier de vendre, il y en a juste qui assemble certaines pièces du puzzle mieux et qui ont un certain intérêt.

Le livre de ce gendarme qui est sorti il y a peu et que je ne citerai pas est un ramassis de crétineries, affabulations et autres de mythomanes en quête de reconnaissance.

Bouten, assemble bien certaines pièces du puzzle et développe une conclusion convaicante bien construite en y rajoutant les révélations de JL B et de N, mais c'est juste un beau développement avec du remplissage et de l’esbroufe...qui manque de fondement et base et repose trop sur des hypothèses...
Revenir en haut Aller en bas
maximenicolai



Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 4:02

Henry a écrit:
@ maximenicolai:
Quel autre livre svp ?

Pas le mien mais je vais finir par en écrire un, différent, si ça continue, qui m'édite ? et avance mes droits ?
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 7:46

@ maximenicolai, je pense qu'il y a confusion, vous nous dites qu'il y a 6 choses importantes à lire dont je cite vos mots " Un autre livre (pas celui d'un gendarme) a son importance et doit être lu. Je vous demande son titre et vous me répondez "pas le mien".
J'ai donc difficile de comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
whangacoast



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 9:55

Je trouve qu'on descend un peu vite le livre de Monsieur Bouten. Certes, ce n'est pas un modèle de structuration. Cependant, en tant que journaliste d'investigation on a tort de passer outre son expérience (qui transparait dans tout l'ouvrage d'ailleurs) avec d'autres affaires (mafia sicilienne, Mobutu au Zaïre, etc.) ainsi que la foultitude de contacts qu'il a pu développer avec le temps.

On lui reproche de ne pas citer ses sources? Mais un journaliste d'investigation doit-il le faire? Ce n'est pas un historien ou un doctorant préparant sa thèse. On ne peut pas mettre de référence sur une interview avec le clan de Staerke par exemple.

Comme il l'a rappelé dans son interview, il ne livre pas les noms des commanditaires et de ceux qui ont appuyé sur la gachette mais il rappelle le contexte politique et social de l'époque tout en révélant un certain nombre de faits troublants.

Pour ma part, je pense qu'il y a des noms, dans son livre, qui ont pris part à ces tueries. Il faut juste leur donner un rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 11:22

Il y a 6 choses importantes....
Ce qui est important, c'est de savoir que la terreur de l'année 1985, peut très bien recommencer à ce jour. Il est vrai, que certains acteurs, ayant cotoyé une partie du noyau,à été, ou est encore "terrifié" quant à la brutalité, l'horreur et l'impunité de ces actions. C'est encore la cas à ce jour..! Pourquoi ? Par ce que, des choses ne devaient pas se savoir, et ne doivent pas encore à ce jour , etre connues, et, l"on" y veille!!! 28 morts ? bien d'avantage, chaque individu, trop renseigné, et/ou représentant le moindre danger, à été: exécuté, suicidé et ou, bref neutralisé à tout jamais. Il y a barrage, en Belgique, et des pressions sont en place,cependant l'Europe à un mérite déja, celui d'exister! Alors ..la vérité viendra peut etre d'ailleurs....Je n'ai bien entendu aucune prétention, et ces propos, bien que discrets, n'engagent que mon opinion personelle...
Cdlt,
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 17:38

Ci-dessous, un article pouvant éclairer les connaissances de Dominique Salesse :


http://archives.lesoir.be/tribunal-correctionnel-de-bruxelles_t-19881020-Z012A1.html?queryand=Dominique+Salesse&firstHit=0&by=10&when=-1&sort=datedesc&pos=5&all=6&nav=1


Tribunal correctionnel de Bruxelles

VAN DAMME,GUIDO

Jeudi 20 octobre 1988

Tribunal correctionnel de Bruxelles

Monsieur le directeur Bultot vu par un de ses anciens


Jean Bultot, l'ancien directeur-truand de la prison de Saint-Gilles, réside toujours à Asuncion (Paraguay) et faisait donc défaut à l'audience que la 44e chambre correctionnelle, présidée par M. Goldberg, consacrait mercredi matin aux deux bandes de truands responsables de l'écoulement des bons de caisses et valeurs bancaires volées chez le curé de Wieze (10 millions) fin janvier 1985 et à peu près à la même époque à la Générale de banque (10 millions). Dix-huit prévenus, mais quatorze seulement au banc des accusés.

Qu'à cela ne tienne, on aura donc un portrait différent de Jean Bultot, un portrait dessiné par un de ses anciens détenus dont il lui plaisait de faire ses complices. Et le récit qu'il fera éclaire singulièrement le personnage qui se dore au soleil paraguayen.

Les policiers l'appellent Dikke Léopold. Dans le milieu, c'est Léo, et pour l'état civil Léopold Van Esbroeck. Ce cheval de retour de la criminalité, dont les liens avec Dominique Salesse font croire à certains enquêteurs qu'il pourrait en connaître un brin sur les tueries du Brabant wallon, a raconté par le menu comment il avait été recruté par Bultot:

- Etant en liberté conditionnelle, je me trouvais sous la surveillance d'une assistante sociale de la prison de Saint-Gilles. Un jour, elle me téléphone, visiblement heureuse. «J'ai de bonnes nouvelles. Monsieur le directeur Bultot a trouvé du travail pour vous. Venez dans son bureau.» Je m'y rends, et à ma stupéfaction, le directeur me dit: «Je sais par des agents de la police judiciaire que vous êtes performant sur le marché des magnétoscopes. Essayez de m'en trouver de 4 à 500 du type tombé du camion» (sic). J'ai hésité, craignant un piège. Mais il m'a relancé...

C'est Dikke Léopold qui donnera Bultot, au moment de son arrestation à la place Saint-Denis à Forest, le 12 mars 1985, au moment où il tentait de vendre des bons de caisse volés chez pastoorke Paelinck à Wieze.

La bonne piste...

Une fois de plus, les enquêteurs avaient été mis sur la bonne piste par ce qu'il est convenu d'appeler un contrôle de routine. On avait intercepté, pour vérification des documents de bord, la voiture pilotée par un certain Bernard Grobet (26 ans). L'homme conduisait sous l'influence de la boisson. On trouve dans son véhicule une fausse carte d'identité, puis aussi des bons de caisse volés. C'est sans doute par l'intempérance de ce malfrat que l'enquête a pu prendre un tour décisif.

Bernard Grobet venait de quitter une curieuse entreprise textile dirigée par deux autres prévenus, José Ciudad Hidalgo et Henri Oltuski. Un différend relatif au niveau de ses appointements,... dit-il. Il retourne quelques jours plus tard dans cette firme, et déclare y trouver un paquet de bons de caisse représentant un million de francs dans la boîte aux lettres. Moyen comme un autre, et fort éculé sans doute, pour n'avoir pas à indiquer le nom de la personne qui vous a remis ces bons.

Du côté de la gendarmerie, on est assez satisfait de l'explication. Car pour l'adjudant Goffinon, qui conduit l'enquête, les Ciudad Hidalgo brothers (José et Serge) sont fichés comme des spécialistes en matière d'effets bancaires douteux. Ce qui fera dire aux intéressés, pendant l'instruction d'audience de ce mercredi, que le scénario est trop facile, qu'on ne prête qu'aux riches, et qu'en tout état de cause ils n'ont, cette fois, rien à voir avec ce vol. Le président Gold-berg est expert en budgets personnels, et il demande tout simplement à José Hidalgo comment il a pu financer deux voyages au Mexique, la location d'une somptueuse villa à Uccle et un séjour à Courchevel... Les affaires, voyons!

Démon de l'argent

Tout penaud, tout repentant, ce Sanz Perez (27 ans) qui est à l'origine du deuxième dossier relatif au vol d'effets bancaires à la Générale de banque. Perez était de la maison et il a succombé au démon de l'argent:

- Je voyais d'énormes paquets de valeurs, Monsieur le président. Des dizaines de millions de titres me passaient par les mains. Ils m'ont brûlé les doigts. Un jour, j'ai craqué. J'ai d'abord gardé dix millions de titres chez moi. Puis, j'ai voulu les négocier...

Aujourd'hui, bien entendu, les voleurs se cachent, et les receleurs ou revendeurs se relancent la balle, en veillant d'ailleurs à ce que cette balle retombe soigneusement dans le panier de gens qui font défaut à l'audience: Henri Oltuski et le Yougoslave Muzafer Prekopuka. Parfois, ils se refilent le paquet entre prévenus: «Jules Bastin (le comptable...) raconte tellement d'histoires», dit Petar Kuzmanovic. Et quand le président les prend la main dans le sac, ils racontent n'importe quoi.

- Vous aviez surchargé les dates d'expiration de votre passeport? demande M. Golberg à l'Albanais Brahim Sinanaj.

- Il fallait bien, Monsieur le président. Mon passeport était tombé dans la machine à laver, et j'ai dû repasser à l'encre...

Une chatte n'y retrouverait pas ses chatons. Sauf le président Golberg, qui connaît son dossier par coeur et avance, en jetant parfois un coup d'oeil sur les organigrammes de ces bandes qu'il a fabriqués pour mieux maîtriser ces gros cartons. Demain, nouvelle synthèse au cours du réquisitoire du procureur Bernard Dauchot. Puis on passera aux plaidoiries. Avec les meilleurs ténors du barreau pour ces truands qui jouent gros.

GUIDO VAN DAMME.
Revenir en haut Aller en bas
maximenicolai



Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 22:14

Henry a écrit:
@ maximenicolai, je pense qu'il y a confusion, vous nous dites qu'il y a 6 choses importantes à lire dont je cite vos mots " Un autre livre (pas celui d'un gendarme) a son importance et doit être lu. Je vous demande son titre et vous me répondez "pas le mien".
J'ai donc difficile de comprendre.

celui de Bouten contient un certain nombre d'éléments fondés à mon estime et intéressants à suivre, même si je ne partage pas du tout le fil conducteur et ses conclusions sur la cia qui serait derrière...
Revenir en haut Aller en bas
maximenicolai



Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Mar 30 Nov 2010 - 22:16

HERVE a écrit:
Ci-dessous, un article pouvant éclairer les connaissances de Dominique Salesse :


http://archives.lesoir.be/tribunal-correctionnel-de-bruxelles_t-19881020-Z012A1.html?queryand=Dominique+Salesse&firstHit=0&by=10&when=-1&sort=datedesc&pos=5&all=6&nav=1


Tribunal correctionnel de Bruxelles

VAN DAMME,GUIDO

Jeudi 20 octobre 1988

Tribunal correctionnel de Bruxelles

Monsieur le directeur Bultot vu par un de ses anciens


Jean Bultot, l'ancien directeur-truand de la prison de Saint-Gilles, réside toujours à Asuncion (Paraguay) et faisait donc défaut à l'audience que la 44e chambre correctionnelle, présidée par M. Goldberg, consacrait mercredi matin aux deux bandes de truands responsables de l'écoulement des bons de caisses et valeurs bancaires volées chez le curé de Wieze (10 millions) fin janvier 1985 et à peu près à la même époque à la Générale de banque (10 millions). Dix-huit prévenus, mais quatorze seulement au banc des accusés.

Qu'à cela ne tienne, on aura donc un portrait différent de Jean Bultot, un portrait dessiné par un de ses anciens détenus dont il lui plaisait de faire ses complices. Et le récit qu'il fera éclaire singulièrement le personnage qui se dore au soleil paraguayen.

Les policiers l'appellent Dikke Léopold. Dans le milieu, c'est Léo, et pour l'état civil Léopold Van Esbroeck. Ce cheval de retour de la criminalité, dont les liens avec Dominique Salesse font croire à certains enquêteurs qu'il pourrait en connaître un brin sur les tueries du Brabant wallon, a raconté par le menu comment il avait été recruté par Bultot:

- Etant en liberté conditionnelle, je me trouvais sous la surveillance d'une assistante sociale de la prison de Saint-Gilles. Un jour, elle me téléphone, visiblement heureuse. «J'ai de bonnes nouvelles. Monsieur le directeur Bultot a trouvé du travail pour vous. Venez dans son bureau.» Je m'y rends, et à ma stupéfaction, le directeur me dit: «Je sais par des agents de la police judiciaire que vous êtes performant sur le marché des magnétoscopes. Essayez de m'en trouver de 4 à 500 du type tombé du camion» (sic). J'ai hésité, craignant un piège. Mais il m'a relancé...

C'est Dikke Léopold qui donnera Bultot, au moment de son arrestation à la place Saint-Denis à Forest, le 12 mars 1985, au moment où il tentait de vendre des bons de caisse volés chez pastoorke Paelinck à Wieze.

La bonne piste...

Une fois de plus, les enquêteurs avaient été mis sur la bonne piste par ce qu'il est convenu d'appeler un contrôle de routine. On avait intercepté, pour vérification des documents de bord, la voiture pilotée par un certain Bernard Grobet (26 ans). L'homme conduisait sous l'influence de la boisson. On trouve dans son véhicule une fausse carte d'identité, puis aussi des bons de caisse volés. C'est sans doute par l'intempérance de ce malfrat que l'enquête a pu prendre un tour décisif.

Bernard Grobet venait de quitter une curieuse entreprise textile dirigée par deux autres prévenus, José Ciudad Hidalgo et Henri Oltuski. Un différend relatif au niveau de ses appointements,... dit-il. Il retourne quelques jours plus tard dans cette firme, et déclare y trouver un paquet de bons de caisse représentant un million de francs dans la boîte aux lettres. Moyen comme un autre, et fort éculé sans doute, pour n'avoir pas à indiquer le nom de la personne qui vous a remis ces bons.

Du côté de la gendarmerie, on est assez satisfait de l'explication. Car pour l'adjudant Goffinon, qui conduit l'enquête, les Ciudad Hidalgo brothers (José et Serge) sont fichés comme des spécialistes en matière d'effets bancaires douteux. Ce qui fera dire aux intéressés, pendant l'instruction d'audience de ce mercredi, que le scénario est trop facile, qu'on ne prête qu'aux riches, et qu'en tout état de cause ils n'ont, cette fois, rien à voir avec ce vol. Le président Gold-berg est expert en budgets personnels, et il demande tout simplement à José Hidalgo comment il a pu financer deux voyages au Mexique, la location d'une somptueuse villa à Uccle et un séjour à Courchevel... Les affaires, voyons!

Démon de l'argent

Tout penaud, tout repentant, ce Sanz Perez (27 ans) qui est à l'origine du deuxième dossier relatif au vol d'effets bancaires à la Générale de banque. Perez était de la maison et il a succombé au démon de l'argent:

- Je voyais d'énormes paquets de valeurs, Monsieur le président. Des dizaines de millions de titres me passaient par les mains. Ils m'ont brûlé les doigts. Un jour, j'ai craqué. J'ai d'abord gardé dix millions de titres chez moi. Puis, j'ai voulu les négocier...

Aujourd'hui, bien entendu, les voleurs se cachent, et les receleurs ou revendeurs se relancent la balle, en veillant d'ailleurs à ce que cette balle retombe soigneusement dans le panier de gens qui font défaut à l'audience: Henri Oltuski et le Yougoslave Muzafer Prekopuka. Parfois, ils se refilent le paquet entre prévenus: «Jules Bastin (le comptable...) raconte tellement d'histoires», dit Petar Kuzmanovic. Et quand le président les prend la main dans le sac, ils racontent n'importe quoi.

- Vous aviez surchargé les dates d'expiration de votre passeport? demande M. Golberg à l'Albanais Brahim Sinanaj.

- Il fallait bien, Monsieur le président. Mon passeport était tombé dans la machine à laver, et j'ai dû repasser à l'encre...

Une chatte n'y retrouverait pas ses chatons. Sauf le président Golberg, qui connaît son dossier par coeur et avance, en jetant parfois un coup d'oeil sur les organigrammes de ces bandes qu'il a fabriqués pour mieux maîtriser ces gros cartons. Demain, nouvelle synthèse au cours du réquisitoire du procureur Bernard Dauchot. Puis on passera aux plaidoiries. Avec les meilleurs ténors du barreau pour ces truands qui jouent gros.

GUIDO VAN DAMME.

quel est le lien ou raport avec les TBW ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salesse, Dominique   Aujourd'hui à 2:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Salesse, Dominique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Le rosaire, « psautier de Marie », est proposé par la Vierge Elle-même à Dominique.
» Saint Dominique Savio
» Sainte Françoise Romaine et Saint Dominique Savio, commentaire du jour "Pardonne-nous nos offenses..."
» Intervieuw de Dominique Farrugia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: