les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 l'abbaye d'Aulnes et PIO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Ven 15 Avr 2016 - 22:42

---
http://archives.lesoir.be/l-irak-produit-de-l-uranium-naturel-grace-aux-belges_t-19910131-Z03KGE.html
Jeudi 31 janvier 1991
L'IRAK PRODUIT DE L'URANIUM NATUREL GRACE...AUX BELGES
Ce qui est sûr, c'est qu'en mai 1981, un nouveau contrat de 2,5 milliards FB, négocié par Sybetra mais signé par Mechim (groupe de la Société Générale de Belgique, aujourd'hui filiale d'Acec-UM), devait aboutir à la construction à Al Qaïm d'une nouvelle usine d'un genre un peu particulier: c'était une unité d'extraction d'uranium naturel des phosphates traités sur place. Selon un brevet belge...
Les travaux, entamés au début de 1982, se sont achevés fin 85, date d'entrée en activité de l'usine. Mechim, qui avait déjà travaillé dans le complexe d'Al Qaïm, agissait cette fois comme ensemblier industriel. Trois autres sociétés belges, au moins, étaient impliquées dans ce contrat: Prayon-Rupel, fournisseur du «know-how» technologique pour l'extraction de l'uranium, Wust, qui assurait le génie civil de l'usine, et Baron-Leveque International, qui en a assuré le montage. Ce que M. De Vinck, porte-parole d'Acec-Um s'exprimant au nom de Mechim, reconnaît aujourd'hui bien volontiers. Précisant que l'uranium naturel se commercialise librement, et que l'Irak avait signé le traité de non-prolifération nucléaire.

(...)

Il n'empêche. Nous avons retrouvé un ancien ingénieur de Mechim ayant travaillé sur ce chantier jusqu'à la fin des travaux. Selon lui, un tel luxe de précautions -inhabituel- de la part des Irakiens entourait cette seule usine que son caractère stratégique était évident. Des militaires ont par exemple construit tout autour de l'usine un énorme mur de béton solidement armé, protection dont ne bénéficiait aucun autre bâtiment du site, affirme notre interlocuteur. Et dès 1984, ils ont installé tout autour plusieurs batteries de défense anti-aérienne. Plus par crainte de l'aviation israélienne que de l'ennemi iranien, à mon avis. Enfin, dernier point important: Mechim n'a jamais connu le moindre problème sur le plan des paiements, alors que d'autres projets belges et occidentaux rencontraient à l'époque de grosses difficultés financières. Pourquoi l'Irak payait-il rubis sur l'ongle sinon pour un projet prioritaire?

Plus anecdotique, mais non moins étrange: à l'entrée du complexe d'Al Qaïm se trouve une maquette très détaillée du site. Un seul batiment n'y figure pas: l'usine d'extraction d'uranium...

(....)-
---

Samedi 26 janvier 1991

APRÈS LES BUNKERS «BELGES», LA CHIMIE

Des firmes belges n'ont pas seulement participé à la construction d'abris aériens en Irak. Certaines ont aussi construit des usines chimiques.

Une partie du potentiel chimique irakien, voire nucléaire, a-t-elle été fournie à Bagdad par des sociétés belges? L'accusation peut paraître grave. Et pourtant! Au cours des dix années passées, plusieurs sociétés belges, et non des moindres, ont bien participé à la mise sur pied d'usines chimiques en Irak. Un projet récent, de grande ampleur, a même été stoppé net par l'embargo imposé à l'Irak après l'invasion du Koweït.

Précisons-le: dans chaque cas, les sociétés belges agissaient de concert avec un grand nombre d'autres firmes occidentales. En outre, officiellement du moins, les usines construites devaient produire des composés chimiques à usage civil. Engrais (phosphatés) ou pesticides, par exemple.

Il n'empêche: comme nous l'a affirmé le professeur Heyndrickx, responsable du labo de toxicologie criminelle de l'université de Gand, toute usine chimique peut être très facilement transformée pour un usage militaire
Pire encore: ce qui est vrai, ajoute M. Delruelle, c'est que les phosphates contiennent de l'uranium. Mais c'est de l'uranium naturel, non enrichi, qui ne peut servir tel quel à la confection d'une bombe. Avec cela, on n'est nulle part.

Selon nos informations, il est pourtant acquis que l'Irak a fait construire au moins une (peut-être deux) usine de traitement du phosphate pour en extraire l'uranium, en extension du complexe d'Al Qaïm. But: disposer d'une source propre de production d'uranium. Certes, celui-ci, pur, ne lui sert à rien. Mais, si Israël n'avait pas détruit en 81 le centre de recherches nucléaires de Tamouz, l'Irak disposerait de la technologie nécessaire à l'enrichir.

Deux sociétés belges ayant participé à ces travaux nous ont été citées par plusieurs personnes impliquées: Mechim (groupe de la Générale) et Wuts (génie civil à Malmédy). Elles se refusent aujourd'hui à tout commentaire. Mais ont pourtant bien, sans s'en cacher à l'époque, construit une telle usine en 82. Mechim apportait la technologie chimique, Wuts la construction. Une seconde usine de ce type aurait encore été construite depuis, sans que nous ayons pu nous en assurer.

Autre extension du complexe d'Al Qaïm, construite elle par Coppée-Lavallin (filiale à Bruxelles d'un groupe canadien, à l'époque filiale du français Lafarge-Coppée): un site supplémentaire de production d'acide phosphorique. Depuis, Coppée-Lavallin a fait mieux. Le 5 février 90, elle signait un contrat de 3,5 milliards FB avec le ministère irakien de l'Industrie pour la construction de deux nouvelles lignes géantes d'acide phosphorique à Al Qaïm. L'Irak prétendait devenir le principal producteur d'engrais du Moyen-Orient. Ce projet a été arrêté suite à l'invasion du Koweït. Anecdotique: un ingénieur belge du groupe, retenu en Irak comme «hôte» de Saddam, est rentré dans les bagages du leader français de l'extrême-droite, J.-M. Le Pen. Cela n'empêche pas Coppée-Lavallin de demeurer muet comme une tombe.

Dernière précision: en réalité, aucune des sociétés citées dans cet article n'a enfreint la loi. Toutes travaillaient dans le domaine civil. Et pour un pays «ami»...

PHILIPPE BERKENBAUM

http://archives.lesoir.be/apres-les-bunkers-belges-la-chimie_t-19910126-Z03JWE.html
-----
12 decembre 2002

Irak : une usine belge intéresse les inspecteurs Irak Plus nombreux, les inspecteurs couvrent désormais tout le territoire A la recherche d'armes nucléaires

Cinq heures de route : le soleil est déjà bien haut lorsque les inspecteurs s'engouffrent dans le porche vert qui marque l'entrée du site et disparaissent pour... deux jours, jusqu'à ce mercredi soir. C'est l'autre nouveauté : les inspecteurs logent en extérieur, du jamais vu.
(...)
Que recèle Al Qaïm ? Il y a dix ans, le grief américain était fondé : construit par la société belge Sybetra et inauguré en 1983, le vaste complexe d'Al Qaïm s'était doté dès 1982 d'une annexe peu commune : un site de purification de l'uranium, fourni lui aussi par les Belges, et fonctionnant selon une technique belge. Explication : la production - légitime - du phosphate laisse un déchet contenant un uranium de pauvre qualité. On peut l'en extraire : Le procédé consiste à effectuer une séparation par solvant de l'uranium sur un circuit d'acide phosphorique, précise l'ancien administrateur de Sybetra, Gérard Delruelle. C'est une opération chimique simple qui permet de produire un « yellow cake » comparable à un minerai oxydé d'uranium tout à fait classique et semblable à ce qui est disponible sur le marché.

http://archives.lesoir.be/irak-une-usine-belge-interesse-les-inspecteurs-irak-plu_t-20021212-Z0MLDE.html
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Sam 16 Avr 2016 - 21:10

https://answers.yahoo.com/question/index?qid=20130828133053AAOlq4p
En belgique ,
le calcium posphate venait en bateau de mer entier à Ostende (UCB)et au Rupel du dessert de Maroc .
A l'origine il servait a faire de l'acide de phosphor nécessaire pour le production de poudre de Savon pour machine à laver (1)> 1985 puis du à trop d'algues ds les rivières on a commencé à utiliser d'autres bases pour le savon .(Zyolytes , pas Zyclon!)
(1)et aussi pour la production d'engrais)

les restes de cette production étaient des montagnes de Ca sulphate est donc  du platre non pur = non-pur gypse qu' on pouvait laver avec beaucoup d'eau pour en faire du platre ou gyproc !

vu que c'était trop cher on a laissé ces montagnes de gypse aller vers 7 mètres de hauteur par exemple le long du chemin de fer vers ostende > maintenant > c'est un bois .

mais en effet il y avait une petite partie de uranium là dedans.

c'est pour cela que on racontait a un moment que le gyproc était un peu radioactive
-----
La belgique n'avait pas besoin de ces bombes en platre: elle avait le KATANGA où on trouvait des sites extraordinaire de riche minerais de uranium utilisé d'ailleurs pour les deux premières bombes atomiques sur le Japon.

-----
le procéde du Rupel n'est donc d' aucun difficulté pour un chemiste ;
le seul problème était la production en continu avec des filtres en bandes roulantes.

pour l'extraction de uranium de ce gypse je n'ai aucune idee .


mais je pense que l'Iran  de khomeny a du etre boycotté pour utiliser
ce   système alembiqué ,

car le SJAH de  Iran avait co- financié une usine de enchérissement
(voir CHICHI si !)
mais la france et d'autres ont refusé de livrer par après .

je pense même que il y a eu des attentats à Paris pour cela et que maintenant que le boycot est fini la france doit verser 30 , 40 milliards  à
l'IRAN , argent bloqué en rembourssement de l'investissement du SHAH

l'argent que la FRANCE n'a pas !

mais ZUT
ils vont bientôt livrer qqs .....RAFALES ?
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Mer 20 Avr 2016 - 1:22

-
c est en irak (pas en iran) a 300 kilometres de palmyre et raqqah

glycerol
C'est l'un des principaux composants de la fabrication de la nitroglycérine.
C'est aussi l'un des composants indispensables pour faire des bulles de savon.
On peut faire du feu sans allumette si l'on mélange le glycérol à du permanganate de potassium
Plastifiant dans la cellophane...etc

La synthèse historique de la glycérine est due à Wurtz, à partir du tribromure d'allyle
La synthèse totale est due à Charles Friedel et Roberto Duarte Silva à partir du propylène.
-----

Inspection d'une roquette au phosphore dans une base américaine en Corée du Sud, 1996

Test de bombardement sur le navire de guerre USS Alabama en 1921. On remarque la forme caractéristique d'une explosion au phosphore avec son faisceau de traits blancs
-------
RFA ET PAYS-BAS DOMINENT LE MARCHE DES PRODUITS ESSENTIELS DE LA COCAINE : L'EUROPE CO-PRODUCTEUR DE LA COCAINE

de dix à dix-sept produits peuvent ou doivent être utilisés pour soustraire des feuilles de l'Erythroxylon coca le seul alcaloïde qui en justifie la plantation, l'ester méthylique de la benzoylecgonine (C17H21NO4) ou cocaïne. (1) A titre d'exemple, il faut 17 litres d'éther pour fabriquer un kilo de cocaïne

CS1958
Sujet: Re: l'influence CIA   Jeu 20 Sep 2012 - 22:49
Méthamphétamine pure.
Plusieurs méthodes de synthèse existent, mais les principaux produits secondaires utilisés sont : le phosphore rouge, l'iode, le lithium, l'ammoniac anhydre, ainsi que des solvants, bases et acides
(toluène, acide sulfurique, acide iodhydrique et chlorhydrique, soude et ammoniaque) entre autres.

info
http://www.nordeclair.be/1259653/article/2015-04-09/decouverte-de-30-tonnes-de-dechets-de-produits-chimiques-a-tournai-ils-servaient

Découverte de 30 tonnes de déchets de produits chimiques à Tournai: ils servaient à la fabrication d'ecstasy

Un premier examen a permis de déterminer que ces fûts contenaient des produits précurseurs de la transformation du PMK en MDMA, à savoir l’ecstasy.
Il y avait de l’acétone, de l’acide sulfurique, de la soude caustique, de l’acide chlorhydrique, du méthanol… Il s’agissait des restes d’une production d’une tonne d’ecstasy.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Mer 20 Avr 2016 - 16:23

Je saisis mal le rapport avec PIO....

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet



Nombre de messages : 643
Age : 50
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Mar 26 Avr 2016 - 22:48

Je suis perdu.  confused

Si nous en revenions à PIO ?  De l'émission de la RTBF sur Gladio en 1992, j'ai retenu que ce major Bougerol avait utilisé PIO comme une espèce de service de renseignement illégal, transversal par rapport aux structures existantes, échappant ainsi à toute accréditation officielle...  Ensuite, il a des sympathies marquées à droite, obnubilé par son anticommunisme, au point de se retrouver à l'Abbaye d'Aulne, avec le Commandant Dery, dans les réunions de l'Ordre Souverain et Militaire du Temple de Jérusalem...  Je serais curieux de savoir ce qui se passait lors de ces réunions de templiers initiés...
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1114
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Mer 27 Avr 2016 - 18:18

@Feu Follet:

On peut s'imagine que dans ces réunions pour "initiés" se déroulent d'abord toutes procédures et cérémonial d'introduction, tous rituels analogues à ceux d'une loge maçonnique, et qu'ensuite viennent sur le tapis des questions d'ordre plus pratique...
Les véritables débats et décisions sont probablement prises entre "grands-maîtres", sans que les sous-fifres, véritables figurants et exécutants soient au courant du "pourquoi du comment"... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet



Nombre de messages : 643
Age : 50
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Mer 27 Avr 2016 - 19:44

Quelqu'un a-t-il des précisions sur les membres de cet Ordre Templier ?  Il a été plus discret que l'Ordre du Temple Solaire dans les media.  Existe-t-il une liste officieuse quelque part ?  Ce serait intéressant, voire instructif...

Pour l'instant, des travaux de la commission Gladio, et de mémoire, les noms suivants sont sortis: Jean Bougerol, le Commandant Dery.  Qui d'autre ?

Il ne me semble pas avoir vu dans la presse de photos de ces réunions à l'Abbaye d'Aulne.  Quelqu'un en a-t-il vu depuis 25 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Ven 20 Mai 2016 - 7:05

http://www.tijd.be/algemeen/algemeen/Eurosystem_en_Sybetra_de_rampen_in_het_Oosten.5093527-534.art?highlight=kbc%20ancora

(tijd) - "Het daghet in den Oosten', dacht Generale-goeverneur Corbiau in 1976. De groep haalde in Saoedi-Arabië en Irak twee monsterkontrakten binnen, voor respektievelijk 36 en 26 miljard. De beide kontrakten, voor Eurosystem en Sybetra, eindigden echter in forse financiële verliezen, scandalitis en prestigeverlies voor de grootste Belgische holding.

traduction google
(Time) - "Le daghet en Orient», pensa Générale gouverneur Corbiau en 1976. Le groupe a en Arabie Saoudite et en Irak deux monsterkontrakten à l'intérieur, pour respectivement 36 et 26 milliards, les deux contrats, pour l'Eurosystème et Sybetra, a pris fin. Toutefois, des pertes financières importantes, scandalitis et la perte de prestige pour la plus grande société de portefeuille belge.

bois des moines -bois d horion ...
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Sam 30 Juil 2016 - 3:16

25ans meurtre du "maitre "de flemalle -des ovni au dessus de bierset de 89 a92


De gueules à la barre ondée d'argent accompagnée en chef d'un pic d'alunier et, en pointe de six besants d'or rangés 3, 2 et 1, le tout d'or.
Sections de commune
Awirs, Chokier, Flémalle-Grande (et son hameau du Profondval), Flémalle-Haute (et son hameau de Souxhon), Gleixhe, Ivoz-Ramet, Mons-lez-Liège (et son hameau des Cahottes).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fl%C3%A9malle
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Jeu 20 Oct 2016 - 2:13

http://www.editions-perrin.fr/livre/histoire-mondiale-de-la-guerre-economique/9782262043100
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'abbaye d'Aulnes et PIO   Aujourd'hui à 9:50

Revenir en haut Aller en bas
 
l'abbaye d'Aulnes et PIO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Méditation à l'abbaye d'Orval.
» Saint Gérard de Brogne Fondateur de l'Abbaye de Brogne et commentaire du jour "Des serviteurs quelconques"
» abbaye de Tamié
» Signy-l'Abbaye Un public captivé par les ovnis
» Abbaye de Bonneval... Cisterciennes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: